24/05/2007

GHI : une publication publicitaire qui manque de respect

Pour une raison que j'ignore, voilà plusieurs semaines que je reçois dans ma boîte aux lettres, pourtant dûment estampillée "Pas de publicité", la feuille de chou publicitaire qui s'appelle GHI. Il me semble que ce n'était pas le cas il y a plusieurs mois.

 

En parlant de ce problème à des amis, j'ai appris qu'il suffisait de mettre un autocollant "Pas de GHI"… Je l'ai d'ailleurs rencontré du côté de Cartigny en allant me balader au Moulin-de-Vert… Ben voyons ! Je ne veux pas de pub, je mets un autocollant "Pas de pub", je ne veux pas la pub GHI, je dois mettre un autocollant "Pas de pub GHI" !? Et demain, pour la Coop et la Migros, je devrai mettre un autocollant "Pad de pub Coop", "Pas de pub Migros" ? Et je dois acheter une boîte aux lettres plus grande pour coller tous les autocollants de ce que ne je veux pas ?!

 

J'ai alerté la FRC, www.frc.ch, qui était déjà au courant de ces mœurs de sauvage et il semble que la problématique a été évoquée dans les services d'info-environnement ! Mais cela ne cesse pas !

 

A Genève, une campagne aux objectifs fort respectables et extrêmement utiles dans notre société individualiste prône LE RESPECT, cf. www.lerespect.ch : les responsables du GHI ne doivent pas connaître cette campagne… c'est lamentable mais en fait assez peu étonnant car c'est à l'image de ce qu'on peut lire dans les pages de cette publicité : intolérance, démagogie, négation des problèmes environnementaux (c'est plus facile de cacher la chute de l'intérêt pour ce torchon en le diffusant tout azimut, y compris à celles et ceux qui n'en veulent pas, même si des tonnes de papier sont ainsi gaspillées) et égoïsme forcené.

22:20 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

Pour ce qui est de la perte d'intérêt dont ferait l'objet notre publication, je vous rappelle que GHI est plus que jamais «le journal le plus lu à Genève». La dernière étude menée par la REMP (MACH Basic 2007-1) le crédite de 177'000 lecteurs (+6'000) sur le canton et le district de Nyon. En guise de comparaison, Tribune de Genève: 162'000 (-7'000), Matin Semaine: 59'000 (-9'000), Matin Dimanche: 100'000 (-7'000).
[www.wemf.ch/fr/print/machBasic.php]

Pour ce qui est du procès d'intention en «intolérance, démagogie, négation des problèmes environnementaux» que vous faites à GHI, je ne saurais trop vous engager à lire ces quelques exemplies tirés de numéros récents (moins de 3 mois):

- Sur la place de l'islam : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=66324&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=1884&selected_section=6
- Interview de Hafid Ouardiri : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/geneve/geneve.php?pf_lat=72294&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3862&selected_section=8
- L'eau du Léman : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/geneve/geneve.php?pf_lat=57525&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3926&selected_section=8
- Pierre Maudet : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=58780&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3746&selected_section=6
- Jean Starobinski : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=58780&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3746&selected_section=6
- Les semestres de motivation : http://www.ghi.ch/live/1/home/magazine/evenements/index.php?pf_lat=61993&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3639&selected_section=91

Vous lirez également avec bonheur notre dossier consacré aux candidats au Conseil municipal d'origine non-européenne:
- Ashraf Moussa : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=30775&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3461&selected_section=6
- Benaouda Belghoul : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=52794&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3464&selected_section=6
- Zena Jeanbart : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=53917&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3466&selected_section=6
- Charlotte Meierhofer : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=52534&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3460&selected_section=6
- Roger Michel : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=52734&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3463&selected_section=6
- Sanja Lopar : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/dossier/dossier.php?pf_lat=52856&CNSACTION=VIEW_ARTICLE&selected_article_id=3465&selected_section=6

Enfin, vous aurez sans doute à coeur de prendre connaissance de l'éditorial qui lui était lié et que je reproduit ci-dessous:

Métèques

CHARLES-ANDRE AYMON, REDACTEUR EN CHEF

La notion d’«étranger» a singulièrement glissé depuis le début du siècle. Les résidents genevois d’origine portugaise, italienne ou espagnole ne sont plus perçus comme tels. Leur langue, leur culture, leur nom de famille se fondent peu à peu dans la société.
Aujourd’hui, l’étranger - avec tout ce que ce mot comporte de peurs et d’a priori - vient de plus loin. D’au-delà de l’Europe. D’au-delà du christianisme souvent. Dans cette nouvelle tendance, les candidats au Conseil municipal d’origine extra-européenne font figure de pionniers.
Le tout nouveau droit de vote donné aux étrangers établis depuis plus de huit ans les sort de l’anonymat (lire en page 3). Ce qu’ils ont à dire? Merci d’abord à cette Genève qui les a accueillis et à laquelle ils souhaitent rendre un peu de ce qu’elle leur a donné. Ce qu’ils veulent? Plus d’ouverture et moins de coup de crayons qui biffent «leurs noms de métèques» sur les listes électorales.
Du côté des partis, il s’agit d’abord d’astiquer son image et de draguer le vote ethnique. Mais, parallèlement, aucun d’entre eux n’a fait campagne contre les étrangers. C’est une première victoire. La seule peut-être, car personne ne parie un kopeck sur un vote massif de ces nouveaux électeurs. Faute d’information, faute de moyens, faute d’intérêt de part et d’autre aussi.

Écrit par : Charles-André Aymon | 30/05/2007

M. Aymon semble en tout cas confirmer la pratique irréspectueuse du GHI à l'égard du "Pas de pub" puisqu'il n'en dit mot. Dommage.
Son commentaire sur l'augmentation du nombre de lecteurs via REMP confirme également mon interprétation : en diffusant contre leur gré le GHI aux personnes qui ont l'autocollant "pas de pub", soit certainement plusieurs dizaines de milliers de personnes, on arrive à constater une augmentation de 6'000 lecteurs... c'est 6'000 personnes plutôt sympa, qui n'aiment pas jeter, donc si le GHI est là, bon, tant pis, on le "lira" quand même...

Ensuite, une hirondelle fait-elle le printemps ? Et un nouveau rédacteur en chef ? Pas certain... Tout le monde a compris depuis bien longtemps, même l'UDC, que pour ne pas se voir coller des étiquettes désagréables trop facilement, il était nécessaire de "désamorcer"... l'UDC engage des candidats d'origine étrangère pour masquer son racisme et sa xénophobie, le GHI pourrait bien chercher à atténuer ses positions viscéralement conservatrices et archaïques par des interviews occasionellement plus "ouverts" ? Je ne vois pas de preuve en tout cas et je ne vais pas commencer à relire cette chose pour le vérifier... c'est trop dur ! A mon avis quand cela aura vraiment changé, je le saurait bien assez tôt ! Mais, allez, soyons fair-play, attendons pour voir...

Écrit par : roger deneys | 02/06/2007

Diable! Je vous avais presque oublié, vous et votre mauvaise foi chevillée au corps.

Tout d'abord, embourbez-vous tout à loisir dans les comparaisons à base d'hirondelle et les rapprochements vaseux entre stratégie supposée de l'UDC et ligne sensément «conservatrice et archaïque» du GHI.

Ensuite, non, l'augmentation du lectorat n'est pas lié à la nouvelle distribution toutes boîtes aux lettres. Celle-ci a débuté en janvier dernier et n'est pas prise en compte dans l'étude de la REMP (octobre 2005 à septembre 2006). Les nouveaux lecteurs ont donc bien salué la nouvelle ligne graphique et la qualité du travail de la rédaction.

Enfin, GHI distribue de l'information de qualité et le meilleur répertoire de petites annonces GRATUITEMENT. Nous ne sommes pas dans ce que vous appelez - par excès idéologique sans doute - «feuille de chou publicitaire». GHI donne à une part de la population, que vous revendiquez volontiers comme étant votre clientèle politique, un accès aux nouvelles locales simplement et directement. Aux autres, à tous les autres, il propose un regard sans concession et sans œillères politiques sur Genève.

Pour ce qui est de votre reproche de «manquer de respect», Nous proposons de notre propre chef - et à nos frais - d'envoyer une pastille rouge indiquant au livreur d'éviter les boîtes des rares Genevois qui désirent ne pas recevoir GHI. Au final, les protestations sont aujourd'hui moins nombreuses que les demandes de lecteurs déçus de ne pas recevoir GHI.

Écrit par : Charles-André Aymon | 27/06/2007

Après avoir écrit à plusieurs reprises à info@ghi.ch concernant le même problème (c-à-d le fait que nous ne souhaitons pas recevoir le GHI, pastille rouge ou non), ces braves gens ont simplement cessé de me répondre, sans jamais bien sûr piper mot sur la légalité (l'illégalité) de leurs méthodes... quelqu'un saurait-il où et comment porter plainte, ou l'a-t-il déjà fait, et avec quel effet?
Merci d'avance. Mon tél. à toute fin utile: +41-79-3857120.

Écrit par : Simon | 06/07/2007

Bonjour,

J'ai également ce problème avec le GHI. J'en ai d'ailleurs fait également tout un article sur mon blog que j'essais de tenir à jour http://blog.artCAD.ch/?2007/09/13/78

Même avec la fameuse pastille, depuis deux semaines je reçois de nouveau le GHI, ce n'est pas du tout honnête je trouves!

Le mieux est d'en parler le plus possible, faire diffuser nos plaintes et fédérer les gens qui, comme nous, se sentent harcelé par cette société sans scrupule.

Meilleures salutations

Écrit par : Olivier | 13/09/2007

J'ai entendu parler de cette pastille rouge grâce à cette chronique de la RSR :

http://podcast.rsr.ch/media/on-en-parle/20070411-courrier-publications-non-desirees.mp3

Mais qu'est-ce que je dois faire pour en acquérir une ? J'essaye de ne pas gaspiller trop de ressources naturelles, et je ne veux pas que l'on le fasse pour fabriquer quelque chose que je vais jeter directement au recyclage.

Écrit par : Angela | 25/09/2007

Bonjour,
J'ai bien indiqué pas de publicité ET PAS DE GHI sur ma boîte. Après des années, je recois toujours le GHI qui fini à la poubelle! J'en ai parlé ce soir à la personne qui distribue le GHI dans nos boîtes: il ne m'a pas parlé de pastille rouge mais qu'il fallait écrire à GHI qui m'enverrai un formulaire que je dois remplir pour ne plus recevoir le GHI!! c'est absolument intolérable! si maintenant même avec la pastille rouge, nous recevont le GHI, c'est simplement du spam qu'on ne peut même pas filtrer, c'est limite illégal! C'est clair qu'avec des méthode aussi peu scrupuleuse, je ne le lirais plus jamais et ne passerai jamais plus par eux pour des petites annonce.
GHI, le journal le plus reçu à Genève, contre le gré des lecteurs.

Écrit par : flo | 11/02/2009

Les commentaires sont fermés.