18/01/2008

Vous voulez un hôpital public, des TPG au service de tous et des SIG qui ne font pas (encore plus) ce qu'ils veulent ? Alors c'est le dernier moment pour agir : signez les référendums !

http://www.ps-ge.ch/IMG/pdf/referendum3.pdf 

En décembre 2007, après des débats épiques, la majorité de droite néolibérale du Grand Conseil a voté 3 projets de loi qui visent à privatiser dans les faits ces trois régies publiques autonomes. Ho, évidemment, cela s'est fait au nom de "l'efficacité", de la "rationalité", mais dans les faits, lors des votes, tous les amendements que les socialistes ont déposé pour améliorer ces projets de loi mal fagotés (sans doute une sorte d'effet Sarkozy précoce, l'idée a dû germer en écoutant sur TF1 une théorie plus ou moins fumeuse de nos voisins français) ont été refusé ! Et quand j'écris cela, ce n'est pas du dogmatisme, c'est factuel car je parle en connaissance de cause : j'ai siégé dans un conseil de fondation avec des représentants politiques, je suis patron d'une petite boîte et j'étais Président de la Commission de l'Energie et des Services Industriels lors de l'étude de ce dossier.
Les 3 lois déposées par la droite ont été votées sans état d'âme, sans réflexion véritable, pour finalement adopter une seule mesure phare : la réduction du nombre de membres des conseils d'administration des 3 entités en question, en supprimant surtout la représentation de tous les partis du Grand Conseil ! Bref, on restreint le cercle d'initiés, on favorise encore plus les copinages et les magouilles !
Alors que les amendements socialistes suivant ont été refusés par la majorité de Droite:
-         Définir un profil de compétences des administrateurs (rien dans la loi, à part " compétents") : REFUSE PAR LA DROITE;
-         Donner des lettres de mission aux administrateurs (une sorte de cahier des charges, cela se fait chez nos voisins vaudois et avait été évoqué par l'expert consulté; oui, au Grand Conseil, on auditionne UNE personne pour savoir ce que pense la "science") : REFUSE PAR LA DROITE;
-         Interdire la présence de dirigeants concurrents au sein des Conseils d'administration : accepté par la droite pour l'Hôpital (j'avais déposé l'amendement en commission, cercle plus restreint et souvent plus à l'écoute), MAIS REFUSE PAR LA DROITE POUR SIG ET LES TPG ! Demain il pourra donc y avoir des électriciens ou des recycleurs de déchets privés qui sauront tout ce qui se passe à SIG ! Idem pour les TPG ! Véolia doit en saliver !
-         Evaluer les performances des Conseils d'Administration : c'est bien joli de dire qu'on doit être "plus compétent" mais encore faut-il se donner les moyens de l'évaluer et le cas échéant le sanctionner : rien dans la loi ! REFUSE PAR LA DROITE !
-         Nommer un représentant des patients au Conseil d'Administration de l'Hôpital : c'est une recommandation de l'OMS, une lettre d'associations actives dans la défense des droits des patients, notamment en matière psychiatrique a été lue avant le vote du Grand Conseil, mais rien n'y a fait : REFUSE PAR LA DROITE !
Bref, des lois mal foutues, votées au nom d'une idéologie de privatisations, sans même chercher à améliorer ce qui pouvait encore l'être : une catastrophe !
Alors les référendums ont été lancés, juste avant Noël ! Le délai de récolte des signatures arrive à son terme ce week-end, c'est le dernier moment pour éviter la catastrophe !
Si vous voulez éviter le pire, imprimez le référendum à l'adresse http://www.ps-ge.ch/IMG/pdf/referendum3.pdf, signez-le (si vous êtes électrice ou électeur genevois) et déposez-le LUNDI MATIN 21 JANVIER A LA PREMIERE HEURE au Parti Socialiste (à la Rue des Voisins 15), à SolidaritéS (Rue des Gares) ou au SIT (Rue des Chaudronniers). Ou alors allez le signer sur un stand qui se tient ce samedi, en ville ou ailleurs, p.ex. à la Place des Aviateurs à Plan-les-Ouates où je serai de 9h30 à midi !
Ensuite, si le référendum aboutit, on votera… Vous aurez encore le temps de réfléchir, éventuellement de changer d'avis… Mais le mieux serait de refuser ces 3 lois et de reprendre ce dossier sans dogmatisme néolibéral : tout peut être discuté et amélioré mais il faut travailler sans a priori !
D'ailleurs, cela me fait penser à un des arguments avancés notamment par la Tribune pour soutenir ces projets de loi : regardez ce qui se passe à SIG et aux TPG ! Des "magouilles", des membres du Conseil d'administration incompétents, mal informés, des rémunérations excessives, etc… Bref, une "mauvaise gestion" qui serait liée à la présence de représentants des partis politiques… Aujourd'hui, je ne peux m'empêcher de penser au Conseil d'administration de l'UBS (subprime, vous avez dit subprime ? Et c'est combien le salaire d'Ospel ?) ou à celui de l'ex-Swissair… il n'y avait pas de représentants des partis politiques (en gros ça veut dire que c'est des radicaux)… et on voit les résultats…

Bref, imprimez, signez, faites signer votre compagnon ou compagne, vos amis et voisins et remettez cette feuille au plus tard lundi matin !

http://www.ps-ge.ch/IMG/pdf/referendum3.pdf

23:29 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

je vous trouve assez curieux monsieur Deneys. Aujourd'hui vous invitez les citoyens à signer les référendums mais hier vous mettiez en pièce tant au Gd Conseil que dans la presse locale tous ceux qui osaient attaquer ces régies publiques.

La lumièere aurait-elle atteint votre esprit?

Il me semble surtout que vous êtes très opportuniste. Vous tentez de récupérer un combat qui a été mené frontalement par le MCG.

La moindre des honnêteté aurait été de l'associer à ce référendum, non?

Je ne pense pas que vous gommerez facilement l'attitude plus que contestable de votre collègue de parti Brunier dont le double jeu n'aura échappé à personne.

La première règle en poitique est le respect de ses adversaires, le mépris de ses alliés objectifs est encore plus condamnable.

Bonne chance quand même car je suis totalement d'accord avec ce référendum.

Écrit par : Josua Edmonton | 19/01/2008

Les commentaires sont fermés.