24/01/2008

Référendums Conseils d'administration HUG, TPG et SIG... suite... La rhétorique libérale est bien fatiguée…

Un internaute averti m'envoie une copie d'un article récent publié par Renaud Gautier sur son site (drôle de blog d'ailleurs, on ne peut y apporter aucun commentaire PUBLIC… Alors Renaud ? Le partisan autoproclamé de la liberté pratique la censure ?) au sujet de l'aboutissement probable des 3 référendums en question. Vous trouverez copie de l'article de Renaud Gautier ci-dessous.
Le problème dans cet article est que son auteur est complètement à côté de la plaque ! Il voit (ou plutôt : écrit; je ne pense pas qu'il soit dupe de ses propos) dans notre opposition à ces 3 projets de loi la volonté de deux députés "privilégiés" (en l'occurrence mon camarade socialiste Alberto Velasco et Eric Stauffer du MCG) qui siègent actuellement au sein du Conseil d'administration de SIG et qui souhaiteraient conserver leurs privilèges, les lois votées par le Grand Conseil supprimant la possibilité de cumuler le mandat de Député avec celui de membre d'un des Conseils d'administration concerné…
Mais, désolé de l'écrire ainsi, ON S'EN FOUT COMPLETEMENT ! L'incompatibilité du mandat de Député et de membre de Conseil d'administration est un faux problème, juste bon à occuper l'esprit - et les articles – de quelques journalistes fatigués et complaisants avec les pseudo-idées de la Droite genevoise.
Les deux véritables problèmes de ces projets de loi sont ailleurs :
1.       La suppression de la représentation automatique de tous les partis politiques élus au Grand Conseil est une véritable atteinte à la démocratie : encore moins de contrôle possible, encore moins de transparence, et par extension, suppression des droits de copropriétaires des citoyennes et citoyens qui ont voté pour telle ou telle sensibilité politique considérée comme suffisamment importante pour siéger dans notre parlement !
2.       Ils sont totalement lacunaires car les commissions concernées ont dû travailler sous la pression insistante des Députés de droite qui faisaient le forcing pour avancer le plus vite possible ! Et le travail de la Commission des droits politiques, sensée finaliser, peaufiner, harmoniser les différents rapports issus des différentes commissions spécialisées s'est aussi fait au pas de charge, sans lecture attentive des différences, des suppressions ou ajouts opportuns ! Par exemple (oui, je sais, je l'ai déjà écrit) : interdire la présence d'administrateurs qui seraient dirigeant chez des concurrents, donner des lettres de missions aux administrateurs, avec des objectifs clairs et précis, établir des profils de compétences pour choisir les bonnes personnes. Ces propositions ont été faites par les Socialistes lors des débats, la Droite, les Libéraux, les ont toutes refusées !
Et c'est là que Renaud Gautier me semble bien fatigué, peut-être aussi désabusé par les aléas de sa carrière politique : il n'écoute plus. Et ne veut pas admettre qu'on peut être POUR la modernisation des Conseils d'administration et CONTRE des lois mal foutues ! C'est pourtant aussi simple que cela ! Donc inutile de nous tartiner avec des rapports de l'OCDE sur la "bonne gouvernance", ce n'est pas parce que l'OCDE prétend aujourd'hui quelque chose que nous devons demain voter une loi blablateuse sans faire un minimum d'effort de réflexion ! Alors, la prochaine fois, svp, un petit effort pour accepter les remarques constructives des député-e-s qui ne sont pas du même parti ! C'est aussi comme cela qu'on obtient une meilleure démocratie !
PS : par contre, les Libéraux, Radicaux, PDC et UDC qui ont voté l'interdiction du cumul de mandat député-administrateur devraient démissionner de tous les Conseils d'administration dans lesquels ils siègent. Chiche ?`
Article de Renaud Gautier
Mardi 22 janvier 2008
Y a de la menterie dans l'air, Pépère ...
Pour les 8'000 d'entre vous qui ont signés les trois référendums contre les projets de loi concernant les SIG, les HUG et les TPG, vous vous êtes fait rouler dans la farine ! La Confédération a adopté des règles très strictes de Gouvernance, beaucoup d'entreprises privées s'y mettent aussi. Mais voilà, il suffit qu'au Parlement genevois deux députés, l'un socialiste l'autre du MCG, eux-mêmes administrateurs de l'une ou l'autre de ces entités s'égosient sur une éventuelle perte de leurs privilèges pour qu'un certain nombre de genevois signent ces référendums.
Soyons net et carré : c'est une mauvaise farce qui n'entend servir que quelques privilégiés, accrochés à leurs jetons de présence. Ce faisant les référendaires oublient que nous, citoyens, avons un intérêt direct à avoir des régies autonomes administrées par des gens objectivement compétents dans leur domaine, en nombre suffisamment restreint pour être efficient et dont la responsabilité est, de fait, effectivement engagée dans la bonne marche de l'entreprise. Parlez de meilleurs "contrôles démocratiques" parce que des députés incompétents siègent dans un conseil d'administration est effectivement une vilaine menterie.

21:14 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

21/01/2008

A Genève, c'est une plaie quotidienne et

dangereuse pour les cyclistes : les scooters qui squattent les aménagements vélos (ici Rue Dancet) ! Même si certains cyclistes sont des sauvages, MERCI de nous respecter et ne pas empirer les choses ! Et pour tout le monde, CYCLISTES, AUTOMOBILISTES, MOTARDS ET SCOOTERISTES, arrêtez-vous SVP pour laisser traverser les piétons aux passages-piétons!

13:36 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook

18/01/2008

Vous voulez un hôpital public, des TPG au service de tous et des SIG qui ne font pas (encore plus) ce qu'ils veulent ? Alors c'est le dernier moment pour agir : signez les référendums !

http://www.ps-ge.ch/IMG/pdf/referendum3.pdf 

En décembre 2007, après des débats épiques, la majorité de droite néolibérale du Grand Conseil a voté 3 projets de loi qui visent à privatiser dans les faits ces trois régies publiques autonomes. Ho, évidemment, cela s'est fait au nom de "l'efficacité", de la "rationalité", mais dans les faits, lors des votes, tous les amendements que les socialistes ont déposé pour améliorer ces projets de loi mal fagotés (sans doute une sorte d'effet Sarkozy précoce, l'idée a dû germer en écoutant sur TF1 une théorie plus ou moins fumeuse de nos voisins français) ont été refusé ! Et quand j'écris cela, ce n'est pas du dogmatisme, c'est factuel car je parle en connaissance de cause : j'ai siégé dans un conseil de fondation avec des représentants politiques, je suis patron d'une petite boîte et j'étais Président de la Commission de l'Energie et des Services Industriels lors de l'étude de ce dossier.
Les 3 lois déposées par la droite ont été votées sans état d'âme, sans réflexion véritable, pour finalement adopter une seule mesure phare : la réduction du nombre de membres des conseils d'administration des 3 entités en question, en supprimant surtout la représentation de tous les partis du Grand Conseil ! Bref, on restreint le cercle d'initiés, on favorise encore plus les copinages et les magouilles !
Alors que les amendements socialistes suivant ont été refusés par la majorité de Droite:
-         Définir un profil de compétences des administrateurs (rien dans la loi, à part " compétents") : REFUSE PAR LA DROITE;
-         Donner des lettres de mission aux administrateurs (une sorte de cahier des charges, cela se fait chez nos voisins vaudois et avait été évoqué par l'expert consulté; oui, au Grand Conseil, on auditionne UNE personne pour savoir ce que pense la "science") : REFUSE PAR LA DROITE;
-         Interdire la présence de dirigeants concurrents au sein des Conseils d'administration : accepté par la droite pour l'Hôpital (j'avais déposé l'amendement en commission, cercle plus restreint et souvent plus à l'écoute), MAIS REFUSE PAR LA DROITE POUR SIG ET LES TPG ! Demain il pourra donc y avoir des électriciens ou des recycleurs de déchets privés qui sauront tout ce qui se passe à SIG ! Idem pour les TPG ! Véolia doit en saliver !
-         Evaluer les performances des Conseils d'Administration : c'est bien joli de dire qu'on doit être "plus compétent" mais encore faut-il se donner les moyens de l'évaluer et le cas échéant le sanctionner : rien dans la loi ! REFUSE PAR LA DROITE !
-         Nommer un représentant des patients au Conseil d'Administration de l'Hôpital : c'est une recommandation de l'OMS, une lettre d'associations actives dans la défense des droits des patients, notamment en matière psychiatrique a été lue avant le vote du Grand Conseil, mais rien n'y a fait : REFUSE PAR LA DROITE !
Bref, des lois mal foutues, votées au nom d'une idéologie de privatisations, sans même chercher à améliorer ce qui pouvait encore l'être : une catastrophe !
Alors les référendums ont été lancés, juste avant Noël ! Le délai de récolte des signatures arrive à son terme ce week-end, c'est le dernier moment pour éviter la catastrophe !
Si vous voulez éviter le pire, imprimez le référendum à l'adresse http://www.ps-ge.ch/IMG/pdf/referendum3.pdf, signez-le (si vous êtes électrice ou électeur genevois) et déposez-le LUNDI MATIN 21 JANVIER A LA PREMIERE HEURE au Parti Socialiste (à la Rue des Voisins 15), à SolidaritéS (Rue des Gares) ou au SIT (Rue des Chaudronniers). Ou alors allez le signer sur un stand qui se tient ce samedi, en ville ou ailleurs, p.ex. à la Place des Aviateurs à Plan-les-Ouates où je serai de 9h30 à midi !
Ensuite, si le référendum aboutit, on votera… Vous aurez encore le temps de réfléchir, éventuellement de changer d'avis… Mais le mieux serait de refuser ces 3 lois et de reprendre ce dossier sans dogmatisme néolibéral : tout peut être discuté et amélioré mais il faut travailler sans a priori !
D'ailleurs, cela me fait penser à un des arguments avancés notamment par la Tribune pour soutenir ces projets de loi : regardez ce qui se passe à SIG et aux TPG ! Des "magouilles", des membres du Conseil d'administration incompétents, mal informés, des rémunérations excessives, etc… Bref, une "mauvaise gestion" qui serait liée à la présence de représentants des partis politiques… Aujourd'hui, je ne peux m'empêcher de penser au Conseil d'administration de l'UBS (subprime, vous avez dit subprime ? Et c'est combien le salaire d'Ospel ?) ou à celui de l'ex-Swissair… il n'y avait pas de représentants des partis politiques (en gros ça veut dire que c'est des radicaux)… et on voit les résultats…

Bref, imprimez, signez, faites signer votre compagnon ou compagne, vos amis et voisins et remettez cette feuille au plus tard lundi matin !

http://www.ps-ge.ch/IMG/pdf/referendum3.pdf

23:29 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

03/01/2008

Mes meilleurs voeux ensoleillés pour 2008 !

en direct de la magnifique châtaigneraie de Fully ! (Et 3 points de suture frais du jour au coude après une glissade sur la glace aux Bains d'Ovronnaz... l'année commence fort...)

15:01 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook