22/03/2008

Stationnement deux-roues : la solution v

ient de Bâle!
Que ce soit pour les motos, les scooters ou les vélos, Genève manque cruellement de places de stationnement deux-roues. Et Provelo n'a encore jamais pu obtenir la réalisation de places de stationnement comme ici sur la photo faite à Bâle dans le quartier de St-Alban, à deux pas du Kunstmuseum : les places vélos sont logiquement séparées des places motos-scooters et elles disposent d'épingles serrées pour ne pas gaspiller l'espace et empêcher l'occupation de l'espace par les deux-roues motorisés... Le plus bel exemple des ratages genevois se trouve presque sous les fenêtres du Conseil d'Etat, en haut de la Treille... Pratique pour les scooters, mais c'est une mauvaise farce pour les cyclistes genevois!

23:42 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Que dire des fonctionnaires qui stationnent leur 2 roues directement sous le Parlement?

Au lieu de voler des places aux habitant de Plainpalais vous et vos copains feraient peut-être mieux de revoir la copie des places de vélos qui sont exactement en face des entéres d'immeubles, empêchant les poussettes et aux habitants rentrant de voyage avec des bagages d'accéder lorsqu'on décharge!

Vous êtes tellement acharnées cotre la voiture que votre combat devient pathétiquement nul.

Je ne me déplace qu'à pied et en TPG en ville. Mais mon droit est aussi d'avoir une voiture et de choisir mon mode de transport.

Votre politique d'exclusion de l'un en faveur de l'autre atteint les modestes et non pas les riches qui s'en foutent de payer 400/mois pour poser leur caisse en ville!

Soyez réaliste et commencez par bloquer le trafic frontalier ...à la frontière!

Au lieu de ca vos copains et copines de la ville vendent des macarons zone bleue à des VD/74. Pas très malin tout ca.

En tout cas l'alliance rose/verts n'est pas capable de gérer cette ville.

Écrit par : emilie | 23/03/2008

Et dire que le bus 36, des TPG, vous amène directement devant le Grand Conseil...à quoi bon ce gaspillage de l'espace public ?
C'est le salaire à Mouchet & co , qui vous empêche de vous octroyer des abonnements TPG, à vous, les députés ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/04/2008

Les commentaires sont fermés.