20/08/2008

Radio romande La Première : c'est toujours pire, avec Jacques-Simon Eggly c'est trop ! Bientôt j'arrête !

On sait que la Radio romande La Première est très fière de son taux d'écoute en hausse depuis quelques années (avec un tassement me semble-t-il lors du dernier sondage publié mais j'ai un doute)… Même si c'est en recourant aux méthodes les plus discutables de la profession journalistique : racolage populiste notamment en direction de l'électorat xénophobe et proche de l'UDC, absence d'esprit critique à l'égard des dominants politiques ou économiques, pensée unique notamment lors des émissions "d'information" du matin et du soir… Bref, on y retrouve toujours les mêmes invités, toujours les mêmes UDC et libéraux… C'est vraiment pénible ! Ce mercredi matin, c'est la totale ! La radio tourne vers 7h30, qui est-ce que j'entends ? Jacques-Simon Eggly ! Après le vieux grigou radical neuchâtelois Claude Frey qui doit dormir dans le studio à l'année, voilà qu'on nous ressort Jaques-Simon pour donner une "leçon de choses" à l'OTAN, à l'Europe et à la Russie ! Ben voyons ! C'est un expert ! Au-delà des élogieuses oraisons lors de son départ du Conseil national, je crois qu'il faut surtout se souvenir que Jaques-Simon a surtout connu une brillante carrière comme anticommuniste assez primaire et comme fidèle soutien du régime de l'Appartheid en Afrique du Sud avec lequel les banques suisses commerçaient sans trop de scrupules… Sans compter – en bon libéral soi-disant défenseur des libertés individuelles – sa brillante présence chez les "ficheurs" nationaux, au sein de la structure clandestine P26 !

 

C'est donc ce brillant expert du siècle passé qui vient expliquer aux auditeurs romands le pourquoi du comment des relations internationales actuelles entre la Georgie, la Russie et l'OTAN ? Je rêve ! Cauchemarde plutôt !

 

Et comme maintenant les invités, on se les farcit presque une heure durant, avec "l'invité sélectionné" (un copinage de plus…je me demande comment ça marche ce truc) en prime, je n'en peux plus ! Et je ne sais pas quoi faire : il faut que je change de radio, mais j'ai l'impression qu'il n'y a rien, plus rien : je ne veux pas de pubs, je veux des nouvelles locales, romandes, suisses et internationales, je ne veux pas des blablas idiots ni intellectuels, je veux des faits ! Et de l'ouverture ! C'est trop terrible la rentrée !

09:32 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : la première, rsr, libéral, eggly, p26 | |  Facebook

Commentaires

Comme vous avez raison !

"absence d'esprit critique à l'égard des dominants politiques "

Qui s'attaque à critiquer Charles Beer et Anne-Catherine Lyon ?
Qui s'attaque à critiquer Laurent Moutinot, le xénophobe ?
Qui s'attaque à critiquer Micheline Calmy-Rey, l'islamiste ?
Qui s'attaque à critiquer Moritz Leuenberger, le lapideur des emplois ?

On pourrait dire exactement la même chose que vous pour la TSR (Télévision Soviétique du Régime), toujours les mêmes socialistes, toujours la même rengaine populiste (et oui, le populisme n'est pas resérvé aux seuls hommes de droite)...

Et puis, de toute manière, vos guerres de politiciens, vous les portez les uns contre les autres, JAMAIS en faveur de ceux qui vous ont élus.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Et bien on ne peut pas dire que Victor s'est reposé, apaisé cet été... Courage donc aux lectrices et lecteurs !

Ps : ne confondez pas politiciens et fossiles, et je ne fais JAMAIS de guerre, je suis objecteur et antimilitariste (presque primaire) !

Écrit par : roger deneys | 20/08/2008

En mars 1993, Micheline Calmy-Rey obtient lors du congrès du parti cantonal, la destitution du conseiller d'État Christian Grobet.
Cette victoire politique lui permet de se lancer dans la course au Conseil d’Etat et lui vaut le surnom peu flatteur de Cruella.
Ne vous attendez pas de ma part de faiblir, me reposer...oublier...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Monsieur Deneys

Vous désirez ne plus écouter la radion suisse romande, et bien faites le. Ce serait tout de même un peu dommage car c'était pour vous une opportunité afin de vous ouvrir un peu l'esprit qui me semble t-il est un peu étroit.
Personnellement je vous conseillerais plutôt de quitter la politique car lors de vos interventions au Grand Conseil beaucoup de téléspectateurs eux changent de programme et je vous assure que c'est reposant.
Il est de notoriété publique que la défense de notre pays n'est pas l'apanage des socialistes... bien au contraire.

Écrit par : un lecteur | 20/08/2008

Il est beau ton combat Victor !

Par contre, faut te méfier de pas devenir complètement schyzo !

Écrit par : Dji | 20/08/2008

Ha ! je comprends ! c'est à cause de ces événements de 1993 que Victor a abandonné le socialisme genevois et qu'il a viré à droite, très à droite ! A quoi ça tient quand même !

D'abord, en 1993 je n'étais pas membre du Parti socialiste genevois mais de mémoire, c'est en tout cas certain que Grobet aurait dû avoir une dérogation à la très saine règle de limitation des mandats à 12 ans (On ne veut pas de Ceaucescu !) pour poursuivre son activité comme Conseiller d'Etat.

Je suis totalement contre les dérogations et je pense que personne - aussi compétent soit-il - n'est irremplaçable, ni en politique ni ailleurs !

Par contre, un vrai et noble être humain qui fait de la politique, ça existe, et qui a été élu plus de 12 ans sous une bannière, tant au niveau cantonal que fédéral, devrait avoir suffisament de respect pour ne pas se présenter ensuite sous une autre bannière.

C'est tout.

ps : je ne suis pas certain non plus d'acheter un jour le livre de l'histoire du parti socialiste genevois écrite par Victor...

Écrit par : roger deneys | 20/08/2008

Monsieur Deneys, veuillez je vous prie, ne pas ternir ma réputation !
Jamais au grand jamais, j'ai abandonné le socialisme genevois !
Jamais au grand jamais je n'ai fait partie d'un quelconque mouvement de gauche !
Qui vous dit que je vais perdre du temps à écrire un livre sur le parti socialiste ?

Vous dites que j'ai viré à droite, très à droite, pourtant, moi, je suis en 1972, donc, tout comme vous n'étiez pas membre du PSG, en 1993, ne m'accusez pas !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

La RSR donne la parole à ceux qui savent s'exprimer clairement et qui parlent un français correct. Cela change des lamentables interventions au grand conseil de la plupart des députés qui ne peuvent que lire leurs interventions et même s'encoubler dans leurs lectures ! Les élus devraient tous prendre des cours de français, de diction et d'élocution. Cela permettrait aux téléspectateurs de Léman Bleu de suivre des débats clairs car, pour le moment, je n'ai pas trouvé, à cause des bafouillements des intervenants et du peu d'envolées lyriques, un meilleur somnifère !! Santé Roger !

Écrit par : Octave Vairgebel | 20/08/2008

Ha ? On fait de la politique parce qu'on passe bien à la TV ? C'est encore pire que ce je craignais, l'effet TF1 est partout ! Le règne de l'apparence ! La cravate à la TV pour faire gendre idéal et les petites magouilles entre amis en dehors du champ des caméras... bof ! En tout cas, entre Frey et Eggly, La Première doit cartonner plutôt dans la tranche des plus de 55 ans... C'est son choix.

Le courageux lecteur anonyme (qui doit avoir complété ma fiche P26) devrait suivre des cours de logique : ça fait plus de 20 ans que j'écoute la Radio Romande, La Première, RSR1, juste pas Sottens et je n'ai pas évolué dans le sens qu'il espère, je serais resté aussi borné depuis tout ce temps ? Avec toutes ces belles paroles de Jacques-Simon et consorts ? A mon avis, c'est sans espoir...

Écrit par : roger deneys | 20/08/2008

Comme téléspectateur de Léman Bleu, je me délecte en écoutant Froidevaux...conseil municipal de la ville de Genève...l'avocat libéral...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Mais si, monsieur Deneys...regardez la République Socialiste de Roumanie et son parti unique, le parti communiste, son conducator, Ceausescu...

Une balle (enfin, beaucoup plus) dans la tête et c'est fini...

Y'a toujours de l'espoir...même si, c'était la dernière à sortir de la boîte...de Pandore..

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Pauvre Victor ... toutes mes pensées à tes proches qui doivent supporter la profondeur de ta prose et qui contrairement à moi ne peuvent pas d'un simple bouton y échapper.

Sinon, effectivement, le trouve la 1ère de très bonne qualité et c'est bien que toutes les sensibilités puissent s'y exprimer.

Écrit par : Dji | 20/08/2008

Pauvre Victor...et oui, ils ont réussi...les communistes, les socialistes...ils ont volé ma famille...mais je suis suffisament inteligent pour recréer une fortune, dont je puisse en bénéficier et faire bénéficier, avec les impôts, plein d'autres gens...

Évidemment, si j'étais un patron de gauche, comme sieur Deneys, je mériterais vos éloges, Dji...non, non, merci...insultez moi, je suis masochiste, j'aime ça...surtout venant de vous...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Roger, il ne s'agit pas d'apparence à la TV ou ailleur mais d'élucotion, de français et de diction. Pour ce qui est de la cravate, tout le monde sait que, pour "faire" de gauche, il faut être négligé ! Mais, il faut être franc, les débats sont chiants, la plupart des intervenants ne savent pas s'exprimer sans relire leurs textes ! Il n'y a aucune spontanéité dans les interventions (sauf Stauffer qui adore secouer le cocotier pour réveiller ses "chers collègues" !!)
Santé !

Écrit par : Octave Vairgebel | 20/08/2008

Autre solution pour vous, demandez à la RSR de vous inviter pour parler de ce qui va très bien à Genève, par exemple les Pâquis !!

Écrit par : Octave Vairgebel | 20/08/2008

Non, mais ça va pas, Octave...les Pâquis, ce magnifique quartier ou règne le "vivre-ensemble"...qui ne souffre aucune critique...?
Non, c'est Champel, le problème...trop de riches...Laurent Moutinot...ou habite-t-il ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Octave, info de dernière minute !
Monsieur René LONGET, sera le 25 août à la brasserie du Lignon, pour ... discuter...
Il a récupéré son permis de conduire ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Ce qui est bien avec Roger Deneys c'est qu'il arrive a etre aussi mauvais que ceux qu'il critique!

Au fait M.Deneys, vos 12 ans c'est maintenant ou faudra-t-il encore patienter 4 ans de plus?

J'ai l'impression que ca fait 16 ans que vous nous pompez l'air avec vos recettes a qutre sous. Vous devriez faire un nouveau parti avec Brunier, vous avez le meme etat d'esprit.

Écrit par : jules | 20/08/2008

Blague à part, pourquoi n'éli-t-on pas nos députés, sur la base des résultats, clairs, probants ?

Dans le privé (UBS) par exemple, lors de mauvais résultats, c'est la PORTE !

Moritz Leuenberger, bientôt 16 ans et toujours 400'000 francs par an !

Un scandale ! (CFF-Cargo, PTT, Swisscom)...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Bêtise 1 :
"Blague à part, pourquoi n'éli-t-on pas nos députés, sur la base des résultats, clairs, probants ?"

Un député ne peut produire de résultat qu'une fois élu ... la c'est un peu le problème de la poule et de l'oeuf.

Bêtise 2 :
"Dans le privé (UBS) par exemple, lors de mauvais résultats, c'est la PORTE !"

La porte, mais avec un zoli parachute doré ! Dans le public aussi, à voir notre ex-futur-chef de l'armée qui s'en tire avec une jolie indemnité. Tiens un peu comme Hani Ramadan ! Drôle non ?

Écrit par : Dji | 20/08/2008

Cette semaine à l'affiche :
Jean-Simon Eggly avec "le retour de la Momie" Version technicolor, sous-titrée car couper le son s'impose...
Claude Frey, pas tant que cela...dans "un poisson nommé Wanda", après un tour de bocal ne sait plus ce qu'il a dit...

Pour mettre tout le monde d'accord, nous avons aussi choisi une palette de superbes producteurs "DU DEJA VU" avec :
Micheline Calmy-Rey et "les 101 dalmatiens" version kosovarde. Cruella est plébiscitée pour les versions colombienne, iranienne fraîchement tournées, mais réservées à la Presse "people" pour la Rentrée de Septembre. The show must go on...
Laurent Moutinot dans le "Commissaire Maigret" qui révise en deux siestes son unique réplique, "Bon sang mais c'est sûr" empruntée au célèbre commissaire Bourrel et non bourré...
Moritz Leuenberger dans "je ne sais rien mais je dirai tout" un film hilarant de 1973 où le protagoniste fait au croire aux autres qu'il est un super héros mais au fond est un pauvr'type. Moritz est à son apogée.
Christian Grobet trop nul pour le cinéma a opté pour l'émission cathodique "Perdu de vue" où le but est de retrouver les "losers" et "minables" de tout poil devant une foule hystérique et moralisatrice.
René Longet, lui préfère définitivement la brasserie au studio de cinéma. TOO BAD.

Écrit par : sirène | 20/08/2008

Bêtise 1.
1 point pour Dji, mais d'autres lecteurs auront compris d'eux même que j'aurais du écrire REELIRE...
Mea culpa, vous avez raison, Dji.
Chapeau bas.

Bêtise 2.
Parachute, doré ou pas, le résultat, c'est la ... PORTE !
Un peu comme ... PLUS JAMAIS CA !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

René Longet, le lundi 25, sera en "tournée" à la brasserie du Lignon !
Nous ne savons pas l'heure exacte...mais ne le saurons...

Pour tout le reste, merci sirène...c'est très beau et bien trouvé.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/08/2008

Tiens tiens, on reproche a Mr Eggly d'avoir soutenu le commerce avec l'Afrique du sud ?

Mais je suppose que vous ne vous vantez plus trop d'avoir, comme l'ensemble de la gauche, salué l'arrivé de Mughabé le "liberateur" de la Rhodesie ?

Il est vrai que l'aveuglement ideologique ne laisse pas trop de place a la réalité. D'ailleurs Sirène, n'esperez pas de soutien de la gauche dans vos soucis paquisard, si ce n'est eventuellement un cours gratuit pour surmonter votre "sentiment subjectif d'insecurité".

AF

Écrit par : Alain Fernal | 20/08/2008

Les socialiste ont longtemps ete les champions du jeunisme. A voir la liste des gauchos bobos dressee par sirene, c'est jaunisme dont ils sont atteints tant les photos de presse de ces tocards sont... jaunies par.... le Temps qui, comme eux, n'arrive pas a se sortir de sa crise d'adolescence et se croit rebelle alors qu'il est aligne couvert sur la defense des privileges de la fonction publique!

Pauvre gauche genevoise qui, comme le reste de la gauche francaise, n'a plus de projet, plus de personnel et plus d'idees.

A force de tourner a gauche elle est revenue a droite parmi les conservateurs.

Écrit par : Alex Terieur | 21/08/2008

"La défense du pays" : en passant par la Georgie, la Tchetchenie, l'Irak ou l'Afghanistan, je me demande quand même QUI est le plus sûr pour défendre un pays : des civils ou des militaires ? Des pacifistes ou des abrutis casqués dont on a encore pu mesurer l'incompétence ces derniers mois jusqu'ici en Suisse ? La réponse ne fait aucun doute ! Maintenant, comme c'est toujours la catastrophe au niveau mondial, cela ne veut pas dire que je pense qu'on peut purement et simplement se passer de forces armées... Hélas ! Mais en attendant, rien ne vous empêche de signer l'initiative du GSSA contre de nouveaux avions de combat : http://www.gssa.ch/spip/IMG/pdf/Initiativbogen_GSoA_f.pdf !

Écrit par : roger deneys | 24/08/2008

"Jaques-Simon a surtout connu une brillante carrière comme anticommuniste assez primaire et comme fidèle soutien du régime de l'Appartheid en Afrique du Sud avec lequel les banques suisses commerçaient sans trop de scrupules… Sans compter – en bon libéral soi-disant défenseur des libertés individuelles – sa brillante présence chez les "ficheurs" nationaux, au sein de la structure clandestine P26 !"

Je n'ai jamais trouvé Eggly très charismatique non plus. Cependant je suis un libéral et anti-communiste convaincu (voir: http://auxfrontieresdelextreme-centre.blog.tdg.ch/archive/2008/08/18/a-gauche-toute-la-democratie-avance-mais-les-references-tota.html ) et dans ma jeunesse j'ai milité... contre l'Apartheid, oui Monsieur. Comme quoi...

Pour ce qui est de la collaboration économique avec les Etats voyous, je vous prie de revoir l'attitude de Mme Calamity-Rey en Iran, et ses mensonges répétés sur cette affaire... et d'autres... Les Socialistes se sont largement fondus dans la doctrine de la raison d'Etat, bien qu'Uribophobes et FARCophiles, lorsque'il s'agit de montrer à l'électeur qu'on défend les intérêts économiques de la Suisse, c'est du kif... Tout le paradoxe de se dire de gauche dans un système démocratique et libéral de droite.

En tous cas ce que je retiens c'est que les gens de droite voient plutôt les médias suisses, et en particulier TSR, comme des organisme de gauche. Pour ma part je crois pas que TSR Infrarouge ait été un jour.. de Droite... Donc je suis plutôt de cet avis. Et la gauche leur emboîte le pas en les qualifiants de Médias de droite... Un peu comme le débat sur le "politically correct" et la pensée unique (voir: http://extremecentre.org/2008/08/16/ou-se-trouve-la-pensee-unique/)... À méditer... mais franchement la vaste majorité des enseignants et des journalistes de ce pays sont de gauche...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 24/08/2008

Monsieur Deneys,

Vous confondez (c'est typique dans votre parti) compétences militaires et affaires privées.
Loin de moi l'idée saugrenue de défendre Samuel Schmid ou encore Nef, mais quand vous écrivez ceci :

"Des pacifistes ou des abrutis casqués dont on a encore pu mesurer l'incompétence ces derniers mois jusqu'ici en Suisse ?"

je me dois de réagir...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 24/08/2008

Victor! C'est divin! Cette unité!

Écrit par : prosolution pills | 11/12/2008

Les commentaires sont fermés.