21/08/2008

Bus D : Jonction, piège à c... ! 17h05 à

http://rogerdeneys.blog.tdg.ch/media/00/00/198939441.jpgBus D : Jonction, piège à c... !
17h05 à ma montre qui avance, 17h03 sur mon natel... Je vois le bus D qui repart de l'arrêt ! C'est pourtant indiqué 17h05 sur l'horaire, non, espèce de @:@:@:@ :((( de chauffeur à la @-/)-@ !? Tu ne penses pas que des gens comptent sur toi car ils ont des engagements ?! Et je ne sais pas si Christine ma voisine peut encore garder ma fille Anja ! Minable, va !

17:27 | Lien permanent | Commentaires (49) | |  Facebook

Commentaires

Prenez une photo, le numéro des plaques la prochaine fois, adressez un courrier à votre "pote" Antonio Hodgers, il va certainement mettre ce frontalier à la porte...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 21/08/2008

Ah ouais c'est trop dur.

Si vous voulez pas arriver 5 minutes a l'avance a l'arrêt ni attendre le bus suivant, vous devriez essayer la voiture, il y a peu de chance qu'elle parte sans vous.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 21/08/2008

C'est toujours les mêmes noms qui laissent des commentaires désagréables sur les blogs. Il a raison Roger d'être en colère. Il faut à présent arriver 5 minutes ou plus avant l'horaire prévu pour pouvoir monter sur certains bus. Lignes 11 et 22 c'est la même chose (régulièrement 3 minutes selon les arrêts).
Les avances des lignes de bus qui ont une candence moins élevée sont problématiques dans une société où le temps est compté.

Écrit par : Diana | 21/08/2008

Chère Diana,

Pourquoi qualifier mon commentaire de desagreable, il est juste un peu ironique dans le but de rappeler certaines realités. Comment voulez vous qu'un bus soumis aux aleas de la circulation, ainsi que des passagers entrant et sortant, soit precis a la minute ?

J'aurais aussi pu être beaucoup plus agressif sur le thème du voilà ce que c'est que de tous miser sur une politique de transport en commun (ce qui est le cas du partie de Mr Deneys) pour ensuite se plaindre de ses inevitables defaults. Par contre vous avez raison de dire que dans une société ou le temps est compté les tracas inutils sont mal venus. Des milliers d'automobilistes le pensent aussi tous les matins.

Quand au commentaire de Victor, ce n'est pas lui qui traite le chaufeur "d'éspèce de @@@@@@".

Donc s'il vous plait, essayez d'ouvrir les yeux avant la gueule.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 22/08/2008

Alors Roger, on a rangé son péclot ? La prochaine fois que le D à de l'avance, attendez-moi que l'on boive cette sacrée bouteille de blanc !!Ou alors, créez votre propre "bolletton" (lä, ça risque de ne pas plaire à votre ami Rielle !!)
Santé !

Écrit par : Octave Vairgebel | 22/08/2008

Rielle, Rielle, mais lequel ?
Laurence (priorité aux dames) ou bien Jean-Charles, ce bon docteur (bon" ?)...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

"Ah ouais c'est trop dur.

Si vous voulez pas arriver 5 minutes a l'avance a l'arrêt ni attendre le bus suivant, vous devriez essayer la voiture, il y a peu de chance qu'elle parte sans vous.
"

Le vélo aurait encore mieux fait l'affaire...

Écrit par : PtitSuisse | 22/08/2008

Tout a fait ptitsuisse,

Y a pas mieux que le velo, surtout pour balader ses enfants en bas ages tout en transportant les achats un jour pluvieux de novembre.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 22/08/2008

Cher Octave,

Le terme exact est "botellón" :-)

Écrit par : Ricardo | 22/08/2008

Victor, si vous mettez en cause ses qualités, le Dr. Rielle va se mettre à fulminer, ruminer et fumer !!

Écrit par : Octave Vairgebel | 22/08/2008

Alain Fernal = pseudonyme et "jeu de mot" assez médiocre... Et depuis longtemps assez désagréable... inutile donc d'en rajouter en injuriant les blogueurs ! Que moi, je puisse utiliser des expressions un peu "fortes" à l'encontre d'un chauffeur qui ne fait pas son boulot correctement et qui me met dans la gonfle, je pense que tout le monde peut le comprendre (à défaut de le considérer comme utile d'en faire part sur le blog, mais ça me regarde ça).

Pour le reste, et comme dans le blog précédent au sujet des places vélos au Bachet (ou ailleurs; d'ailleurs les arbres à vélos ont disparu depuis bien longtemps et les seules places couvertes sont celles qui sont faites pour les scooters puisqu'elles n'ont pas d'arceaux ou épingles permettant de cadenasser les vélos), je remercie PtitSuisse pour ses efforts méritoires de pédagogie ! Quel courage ! Vraiment merci et bravo ! J'espère vraiment qu'en dehors des habituels grognons beaufs qui laissent des commentaires, vous aurez eu des lecteurs attentifs !

De mon côté, sans être vraiment convaincu par le péage urbain comme solution aux problèmes de trop plein de voitures (ça aussi c'est drôle : de dire qu'il y a trop de bagnoles, ce que tout le monde constate quand même au quotidien, c'est déjà apparaître comme une sorte d'ayatollah anti-bagnoles !), je pense néanmoins que c'est une solution typique de l'économie de marché car elle consiste à intégrer un "coût de nuisance" aux autres coûts (c'est le principe du pollueur-payeur).

Et en l'occurrence, concernant le fait de taxer ou non l'entrée dans une agglomération, je dirais quand même que c'est la base de l'économie de marché que de fixer des prix en fonction de la rareté d'un bien : plus c'est rare, plus c'est cher ! Et on ne va pas me dire que l'espace urbain n'est pas un bien rare ! Il est rarissime, oui !

Écrit par : roger deneys | 22/08/2008

Ricardo, je me suis planté mais ce serait plus simple d'appeler ça une monstre beuverie ! Santé !

Écrit par : Octave Vairgebel | 22/08/2008

Pas grave! De toute manière le terme de botellón me parait inapproprié pour ce qui ce passe en Suisse.

Le botellón fonctionne bien en Espagne car cela correspond à la mentalité festive de ce pays.

En Suisse c'est plutôt le concept de l'autodestruction collective.

Monsieur Deneys vous avez raison au sujet de PtiSuisse. En suivant avec attention ses interventions intelligentes sur les différents blogs cela m'a ouvert les yeux. J'ai renoncé à ma voiture. Merci les Verts !

Écrit par : Ricardo | 22/08/2008

Pardon ?
Octave, quand on est docteur, on ne se planque pas dans une association, ni comme Brunier, publiciste, promu directeur de la communication (publicité) aux S.I.G.
Quand on est compétent, on devient patron de société...comme Monsieur Roger Deneys.

Alors et cela publiquement, je prends le "docteur" Rielle, quand il veut, ou il veut et comme il veut (mains attachées dans le dos, et moi, seul, lui accompagné) je j'ai rien contre qu'il se mette à fulminer, ruminer et fumer !!!

Fume-t-il du cannabis ?
Non, je pose la question parce que, quand on veut dépépenanalisésationner le cannabibis...c'est qu'il y a anguille sous roche !

Sacré Octave, toujours le mot pour rire !
Le meilleur parti...mondial, globalisé...celui d'en rire ! ! !

Et à pleines dents, je vous prie ! ha ha ha ... ha ha ha.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Monsieur Deneys, l'immensité de l'idiotie ici affirmé est telle que je ne peut pas m'empêcher de la signaler.
Oui, en effet, c'est énorme.

"dire qu'il y a trop de bagnoles, ce que tout le monde constate quand même au quotidien, c'est déjà apparaître comme une sorte d'ayatollah anti-bagnoles"

La vérité absolument incontestable est la suivante.
Le nombre d'habitants à Genève (étrangers, genevois, confédérés) augmentent.
Le nombre de voitures suit la même augmentation.

Cela s'appele dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité.
Et c'est pas les Bertossa, Yves et Bernard, qui viendront me contredire.

Jamais, au grand jamais, personne n'a le droit de dire de telles inepties.

Trop de voitures...

Seuls les ânes verts, style Sarah KLOPMANN et Antonio HODGERS, (Robert Cramer ne compte pas, lui, devrait d'abord désaouler, pour que l'on prenne en compte, ses déclarations) peuvent dire de telles stupidités.

Trop de voitures...et si un jour un autre sombre crétin dirait...trop de poussettes...ne va-t-on pas l'attaquer en lui disant que la natalité est...et que les bébés sont...?

Décidément, un politicien ça ment comme ça respire...
Le pire...c'et que l'administration suit...leurs ordres à la con...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Si l'on installe un péage urbain il faut qu'il fonctionne dans les deux sens.

Cela dissuadera ainsi les quelques irréductibles habitants de la ville qui posséderaient encore une voiture de l'utiliser pour aller à la campagne (comme pour le Slow Up par exemple).

Il faudrait aussi faire payer l'entrée dans chaque commune comme ça on limitera efficacement les déplacements inutiles.

Écrit par : Ricardo | 22/08/2008

Victor, soyez poli, svp ! Même avec celles et ceux qui ne pensent pas comme vous !

Et en plus, au-delà de votre rhétorique souvent très à droite qui est parfois pénible sur un blog qui n'est pas le vôtre, vous n'êtes pas bon du tout en logique, ni certainement en arithmétique.

Alors quand le nombre de voitures augmente "comme le nombre d'habitants à Genève", cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas y en avoir trop : est-ce que vous connaissez la notion de densité ? une quantité divisée par une surface p.ex.? Donc à terriroire égal (même Balestra, Quaglia ou Zwahlen n'y changeront jamais rien s'ils sont élus à la Constituante; ce que je ne souhaite d'ailleurs à personne sauf à vouloir le retour des dinosaures...), la quantité de voitures augemente, donc on arrive à une saturation, qui se traduit par des bouchons, de la pollution, du gaspillage d'espace (entasser des voitures dans des rues) ou d'argent (construire des parkings pour stocker des voitures).

Donc je maintiens fermement que le terriroire genevois et en particulier l'agglomération subit les conséquences d'une TROP GRANDE présence de voitures ! Et en construisant des routes ou des infrastructures plus grandes, on ne résoud rien ! On ETALE, on diminue la densité ponctuellement.... MAIS PAS GLOBALEMENT ! Bref, si vous pensez que c'est rationnel, en 2008, de déplacer un individu de 60 à 100Kg sur quelques kilomètres en mettant une tonne de ferraille autour et en consommant une surface de près de 10m2 avec 10 litres de pétrole par 100km pour arroser le tout (Et qui ne dit même pas merci ? Kadhafi !)

IL FAUT donc E-V-O-L-U-E-R si on ne veut pas finir comme les dinosaures !

Écrit par : roger deneys | 22/08/2008

Il n'y a pas de règle. Certains conducteurs sont plus sympathiques, moins nerveux et d'autres non, mais ils ont des horaires difficiles à respecter et des normes de sécurité à appliquer. De plus, ils roulent dans un environnement parfois difficile avec des automobiles, des piétons, des cyclistes parfois eux aussi peu fair-play, dans des rues qui deviennent trop étroites pour leurs gabarit avec plein d'obstacles.

PS : J'ai relevé plusieurs fois que beaucoup d'usagers ne saluent même pas le conducteur en entrant dans le bus...

Écrit par : demain | 22/08/2008

Oui, "demain" a entièrement raison ! Et s'il peut y avoir des excuses liées au stress, au trafic, aux nuisances, etc., c'est quand même important de rappeler, comme Diana, que sur les lignes avec des fréquences faibles (plus de 15 minutes), c'est indispensable de respecter les horaires prévu au moins en ne repartant pas en avance ! Imaginez ! Dans un cas comme celui du D, si c'est depuis la Gare, vous pouvez être sûrs que c'est à chaque arrêt une, deux ou trois personnes qui "loupent" leur bus... et qui sont "bons" pour zoner 20 minutes à ne rien faire ! Et moi j'ai de la chance, j'habite encore dans l'agglomération, je peux me "rabattre" sur un bus, tram, etc... mais celles et ceux qui habitent du côté de Perly ou de Saint-Julien, c'est scandaleux !

Écrit par : roger deneys | 22/08/2008

Cher ami,

Nous avons la même passion donc...
"est-ce que vous connaissez la notion de densité ?"
De plus, j'aime aussi la chimie, la physique, pas seulement l'informatique et les matémathiques...(quand je donnais des cours, vous étiez en train de ...).

Concernant la politesse, il faudrait qu'il y ait reciprocité...parce que les politiciens cités, se foutent de ma gueule aussi...

Rappelez vous Coluche :

"Ça fait beaucoup marrer les gens de voir qu'on peut se moquer de la politique, alors que dans l'ensemble, c'est surtout la politique qui se moque de nous."

Et puisque je vous tiens (par la barbichette)...

«J'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi, à s'inscrire dans leurs mairies et à colporter la nouvelle.
TOUS ENSEMBLE POUR LEUR FOUTRE AU CUL AVEC COLUCHE.
Le seul candidat qui n'a aucune raison de vous mentir !»

"La différence entre les oiseaux et les hommes politique, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler !"

Dites, quand on est con...

"du gaspillage d'espace (entasser des voitures dans des rues) "

Les Avanchets, cher Monsieur, ont été d'abord planifiés, ensuite construits.
Des places de parking il y en a plein...en sous-sol.
Suffit de réfléchir et laisser la conerie au vestiaire...quand on dirige le Département du Territoire...une bande de minables...

Je n'ai rien en particulier ni avec, ni contre vous, mais contre ces crétins indécrottables...qui ... pensent pour nous...

Je suis même à 100% d'accord avec vous (mais ne vous réjouissez pas, je ne voterais jamais socialiste)...

"Bref, si vous pensez que c'est rationnel, en 2008, de déplacer un individu de 60 à 100Kg sur quelques kilomètres en mettant une tonne de ferraille autour et en consommant une surface de près de 10m2 avec 10 litres de pétrole par 100km pour arroser le tout (Et qui ne dit même pas merci ? Kadhafi !)"

C'est totalement débile !
D'ailleurs, les mecs, les riches, bande de cons...arrêtez d'offrir à vos poufiasses blondes des Porsche Cayenne Turbo...qu'elles aillent avec, chercher vos mioches blonds à l'école...

Bande de bazi, qui gazéifient la Planète !

Nous aussi on veut vivre !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

monsieur Deneys,

Quand j'habitais Avully, je me réveillais à 4 heures du matin pour améner ma femme à l'hôpital (elle était infirmière).

"lignes avec des fréquences faibles (plus de 15 minutes)"

Trouvez vous normal que de sombres crétins de me*#e des TPG proposent auy paysans et villageois des horaires de ce type ?
Ou bien alors 1 à l'heure ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Eh Roger, a propos de dynosaures, vous oubliez vos copains Grobet, Vanek, et le big boss de nos chers p'tits vieux, membres de l'Avivo, le très genevois Souhail Mouhanna !! Que des futurs grands décideurs qui n'ont fait que des conneries pendant leurs temps. hélas trop longs, d'élus ! Votre copain Grobet est le seul responsable du manque d'appartements à Genève à cause de tous les refus d'autorisations de construire qu'il a distribués. Hélas pour vous, quand il était au Conseil des Tas, il était socialo !! Ben merde, c'est pas de bol ! Santé !

Écrit par : Octave Vairgebel | 22/08/2008

Cher Victor,

Concernant les Avanchets Messieurs Rochat et Apothélhoz sont à bout touchant d'obtenir le contrôle total des rues de ce quartier.Ils pourront ainsi mettre en place toutes sortes de mesures efficaces contre les automobilistes: obstacles pour limiter la vitesse, mise en zone bleue avec macarons, supression de places.

Après leurs immenses succès des Libellules et de Vernier village (dont la fameuse fermeture de la rue que tout bon verniolan connaît) ils vont enfin pouvoir s'attaquer à ce quartier remplit de zones blanches et de voitures ventouses.

Écrit par : Ricardo | 22/08/2008

Cher Roger,

N'étant pas de votre bord politique je ne doute pas que vous me trouviez desagreable, voir même goulagable.

Mais pourriez vous me rappelez ou et quand j'ai insulté qui que se soit ?

Ceci des mes remarque sur les tpg relève toujours et encore du realisme envers et contre toutes considerations bornées par des oeillères ideologiques.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 22/08/2008

Et en lisant plus en détails certains commentaires recents, je suis quand même frappé par le manque de bon sens, voir d'imagination de ses auteurs.

Supposons 2 secondes que plus personne ne prenne sa voiture mais se tourne vers les tpg, et bien même si vous arriviez 5 minutes a l'avance a l'arrêt, ce ne serait que pour vous mettre dans la queue des pauvre gens qui doivent attendre trois bus bondé pour pouvoir finalement monter dedant.

En fait, finalement vous avez raisons de me traiter de desagreable, parce que moi je vous prend pour un minable raleur sans aucune solution ni proposition constructive.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 22/08/2008

Afin d'éviter ce scénario de bus bondé il suffit d'augmenter les tarifs (par ex: 10 .- pour une heure) et d'obliger les usagers à passer devant le conducteur en le saluant et en présentant leur tickets.

Cela fera un tri entre les resquilleurs et les bons usagers.

Les bus seraient plus propres et on peut même imaginer supprimer un siége sur deux, cela serait beaucoup plus agréable.

Les pauvres pourront toujours circuler à vélo.Mais il faudra bien les empêcher de circuler sur les voies de bus/tram afin que leurs déplacements soient totalement fluides et que les conducteurs puissent enfin respecter leurs horaires.

Écrit par : Ricardo | 22/08/2008

Ricardo,

Appothéloz et Rochat peuvent trembler !
MCG is in the House !

Thierry Cerutti va les bousculer sur ce coup-là !

L'histoire des macarrons s'est du racket institutionalisé !

TOUS ENSEMBLE POUR LEUR FOUTRE AU CUL AVEC CERUTTI !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Ricardo,

Il faudras aussi pousser les piétons des trottoirs pour faire place à Rémy Pagani...pas seulement :"les voies de bus/tram"...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

"Supposons 2 secondes que plus personne ne prenne sa voiture mais se tourne vers les tpg, et bien même si vous arriviez 5 minutes a l'avance a l'arrêt, ce ne serait que pour vous mettre dans la queue des pauvre gens qui doivent attendre trois bus bondé pour pouvoir finalement monter dedant."

La capacité des transports en commun bien conçu étant infiniment supérieure à la voiture individuelle, un report de l'un sur l'autre permet de tout façon de diminuer les congestions.

Le métro M2 a une capacité de débit supérieur à celle d' une autoroute.

En ce qui concerne les trains, on vient de franchir un grand pas avec la validation du système ETCS 2. Des trains plus long, plus rapide et se suivant à interval plus court, le débit possible sur les lignes ferroviaires du futur dépasseront de loin ce que ne pourra jamais espérer atteindre avec le transport routier.

Pour donner un ordre de grandeur, le nombre de voyageur par jour sur le pont du Mont-Blan est d'environ 100'000 voyageurs/jour, avec tout les encombrements chronique que l'on connait. La ligne A du RER Parisien, c'est 1 millions de voyageur par jour. Imaginez 10 ponts du mon Blanc en parallèle pour voir que la croissance du nombre de voyageurs transporté en ville ne peut passer que par des transports en commun performant.

Écrit par : PtitSuisse | 22/08/2008

Il est tout à fait normal que la masse s'écarte pour laisser passer Monsieur Pagani au guidon de son magnifique vélo à assistance électrique.

C'est un homme important qui s'investit beaucoup pour le bien-être de ses concitoyens.

Il a beaucoup de dossiers à traiter et de choses très intéressantes à faire.

C'est la raison pour laquelle il doit emprunter le chemin le plus court et aussi pour économiser les batteries de son fier déstrier électrique.

Écrit par : Ricardo | 22/08/2008

Monsieur Deneys, nous a déjà averti que le territoire ne peut pas être allongé...dans ce cas : "Des trains plus long, plus rapide" ne passeront pas inaperçu dans le paysage et Franz et Vera Weber ne seront pas contents du tout...ils n'hésiteront pas à faire intervenir la frontiste Brigitte Bardot pour taper du poingt sur la table...

Juste au moment ou Robert Cramer est arrivé à obtenir ses 100'000 signatures pour le moratoire de 20 ans en matière de constructions...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Rémy Pagani doit surtout trouver le moyen de faire dépenser l'argent du con - tribuable à la place de la fondation de Rolex...le grand capital, ne doit surtout pas servir à l'ascension de la Cause, camarade Ricardo...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Ptisuisse a entiérement raison.

Mais avec mon idée d'augmenter les tarif des TPG à 10.- l'heure il n'y aura plus de problème.

Les pauvres iront à vélo et laisseront la place aux riches.

Et il faut absolument construire un RER sur le pont du Mont-Blanc et un M2 entre le Cern et Moilesulaz pour combiner les avantages des deux.

Écrit par : Ricardo | 22/08/2008

Non malheureux n' "Imaginez" surtout pas "10 ponts du Mont-Blanc en parallèle", ou alors Philippe Joye va croire que c'est encore possible...et bienentedu Grobet va rappliquer pour lui casser ses jouets...des belles bagarres en perspective...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

"Monsieur Deneys, nous a déjà averti que le territoire ne peut pas être allongé...dans ce cas : "Des trains plus long, plus rapide" ne passeront pas inaperçu dans le paysage "

En zone urbaine, les trains ça s'enterre et on appelle ça des métros ;-)

Écrit par : PtitSuisse | 22/08/2008

Si la Suisse était une terre à métro, cela aurait été fait depuis...belle lurette.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Ah ouais, effectivement se brave Rodger a banni mes commentaires, a defauts d'arguments rationnels il reste plus que ça. Je comprend aussi qu'il prefère les gens qui l'insulte primairement que ceux qui mettent le doigt la ou ça fait mal.

AF

Écrit par : Ketchup | 22/08/2008

Alain Fernal, Ketchup...il y a des soucis techniques indépendants de la volonté de Roger Deneys.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/08/2008

Soit, accordons la presenption d'innocence et le benefice du doute.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 22/08/2008

@AF

Pour le transport de 2 enfants en bas âge, ce n'est pas un obstacle, même les jours de pluie:

http://shop.bfu.ch/pdf/89_43.pdf

Pour les achats, c'est parce que le système est basé sur la voiture que ça parraît impossible de le faire en vélo. Mais c'est tout à fait possible d'améliorer les choses.

Écrit par : PtitSuisse | 25/08/2008

Le problème de la fréquence et du respect des horaires et avant tout le signe de la relative innefficiance des transports publics urbains qui ne roulent pas en site propre.

Quand une ville grandit, elle opte pour un système de transport sur rail en site propre. A Paris on peut se plaindre des grêves, mais personne ne se plaint d'avoir manqué une rame de métro pendant la journée... Et pour les distances courtes, les parisiens semblent avoir adopter le Velib...

@deneys
Je rejoins tout à fait votre anlayse. Le moyen de transport le plus efficace et le plus rentable, ça reste la marche à pied. Pour pouvoir utiliser ce merveilleux moyen de transport, il faut maximiser la densité. Faire de la place à la voiture, c'est diluer la ville, et donc diminuer l'efficacité de la marche à pied.

Ne jamais oublier que la vitesse, ce n'est qu'une distance divisé par le temps de parcours. En racourcissant les distances, on augmente la vitesse tout aussi efficacement qu'en utilisant un véhicule plus "rapide". En 15min à pied, un Genevois du centre ville a accès à un nombre de services bien plus important qu'un campagnard en 15min en voiture. Il faut préserver cette rapidité de la ville en accordant pas à la voiture la place démesurée qu'elle veut y imposer.


"La vérité absolument incontestable est la suivante.
Le nombre d'habitants à Genève (étrangers, genevois, confédérés) augmentent.
Le nombre de voitures suit la même augmentation."

La vérité est ailleurs. Dans les hyper-centre des mégapoles, l'utilisation de la voiture stagne voire même régresse. A ce propos, j'aime bien l'opération emblématique de Séoul:

http://3rivieresurbain.over-blog.net/article-5955783.html

Écrit par : PtitSuisse | 25/08/2008

Encore une fois merci à PtitSuisse pour ses valeureux efforts pédagogiques et aussi le rappel de cette évidence : dans les villes, grandes villes, même en Suisse, le pourcentage d'habitant-e-s sans voiture à tendance à augmenter (près de 30% à Genève, plus à Bâle et Berne, Zurich je ne sais plus). Il faut d'ailleurs relever que des solutions d'autopartage du type Mobility CarSharing, www.mobility.ch, sont de nature à rendre les choses bien plus simples pour les utilisateurs occasionnels de la voiture : pourquoi avoir une voiture à soi, avec tous les coûts induits, si c'est pour l'utiliser une fois de temps en temps la semaine et même pas tous les week-ends ?

Mais quand même, en lisant certains commentaires, même si on n'est pas d'accord avec moi, j'aimerais vous inviter à respecter les commentaires et les idées des autres... Comme je l'ai écrit : si je raconte un événement où je me fâche, je le relate - c'est mon choix "littéraire" (n'exagérons rien) - de façon directe, "vécue"... ce qui ne veut pas dire que c'est un mode ensuite utile et constructif pour débattre...

Écrit par : roger deneys | 25/08/2008

Ricardo, j'ai la trouille ! Pagani renverse déjà les piétons avec son péclot, il va certainement devenir fournisseur des pompes funèbres de la Ville de Genève avec son péclot électrique ! Moi, comme équipement électrique, je lui aurait acheté une chaise !

Écrit par : Octave Vairgebel | 26/08/2008

Je ne peux pas vous comprendre dans cette situation, parce que je vais partout en voiture. Et mon conseil est d'avoir la votre pour eviter les situations pareilles.

Écrit par : Adam - Software Recovery Reviewer | 05/11/2008

Moi, j'habite dans une petite ville et vous savez comme je suis heureux quand je lis des articles comme ca. Il y a quelques jours j'ai lu que la vie dans un petit endroit la prolonge.

Écrit par : Lola - Russia Guide | 21/11/2008

Oui, en effet, c'est un vrai probleme du monde moderne!

dire qu'il y a trop de bagnoles! bien sur je ne suis pas une sorte d'ayatollah anti-bagnoles))) comme on le dit certaines personnes d'ici! tout de meme ca devient difficile a vivre dans une grande ville
Le nombre d'habitants augmente.
Le nombre de voitures suit la même augmentation(((

Écrit par : Madison | 22/12/2008

Petite précision sur la ligne D.

Cette ligne est exploitée par une entreprise française, le conducteur du bus est embauché par cette entreprise qui le paye aux salaires français.

Votre haîne contre les frontaliers, qui est vraiment triste à voir, n'a aucun intérêt étant donné que la personne ne travaille pas sur Suisse mais plutôt pour les Suisses ! Vous devriez même être content avant tout de pouvoir voyager grâce à ces personnes que vous ne saluez même pas en montant dans le bus !

Écrit par : FL | 24/12/2008

0) L'exploitation de la ligne D n'est pas transparente et n'est pas satisfaisante; une des raisons évoquées est que les entreprises suisses ne sont pas autorisées à faire du "cabotage" (=embarquer et laisser descendre des passagers) en France, alors que le contraire est possible.

1) Je salue souvent; je dis aussi volontiers au revoir; sans recevoir de réponse

2) On se fait aussi engueuler sans raison par des chauffeurs, du genre "arrêtez d'empêcher la fermeture des portes !" alors que vous essayez juste de rester DANS le bus et de ne pas vous asseoir sur les genoux de la dame ou de serrer excessivement votre voisin inconnu contre vous...

3) Je n'ai rien du tout contre les frontaliers, je les plains d'ailleurs car ce n'est pas évident quand ils font l'effort de voyager en transports publics et je me rends bien compte qu'on fait absolument tout pour qu'ils viennent travailler en bagnole, malgré les discours...

4) le respect des horaires est un minimum, non, surtout quand les lignes ne sont pas fréquentes, qu'on soit un chauffeur frontalier ou non ?

Écrit par : roger deneys | 24/12/2008

Comprenez bien que ce message ne s'adressait pas à vous, mais au réponse postées après qui critiquait justement ce que j'exposait dans mon message, pardon pour cette mauvaise comprehension !

Effectivement le respect des horaires est primordial, mais sur certaines lignes, les temps de parcours sont tellement large que l'avance peut s'accumuler d'un coup sans se rendre compte, le conducteur tâche de réguler mais ne peut pas se permettre de le faire partout étant donné les types de voiries (gêne de la circulation, des autres bus, ...)

Écrit par : FL | 24/12/2008

Les commentaires sont fermés.