29/11/2008

Avec les Socialistes, participez à la Course contre le profit !

 

J-7

 

Samedi 6 décembre, dans le cadre de la course de la Marmite , je vous invite à venir courir avec les Socialistes… et profiter de l'occasion pour exprimer en couleur, en douleur, déguisés, en verve, à poil, en pleurs, en rires - ou en jaune cocu d'ailleurs peut-être - votre ras-le-bol !

 

Oui, ras-le-bol de ce système économique qui écrase les petits revenus, qui tond la classe moyenne, qui exclut du marché du travail toutes celles et tous ceux qui sont légèrement "hors normes" ou tout simplement considéré comme (biffez les mentions inutiles) : trop vieux, trop jeune, trop cher, trop qualifié, pas assez qualifié… Tout en faisant toujours plus de cadeaux aux riches, aux actionnaires, aux multinationales… Forfait fiscal par ici pour les riches étrangers, exonération pendant 10 ans pour les entreprises qui se délocalisent ici à Genève, revenus des actionnaires non soumis à l'impôt, pendant que  vous, au prétexte de considérer tous les revenus comme équivalents, vous êtes taxés sur l'aide personnalisée au logement, sur les rentes complémentaires, etc., etc. En réalité, c'est chaque franc de pauvres qui est équivalent et "égal" devant l'impôt… pas chaque franc de riches.

 

Concurrence, concurrence, gagner plus pour les uns, perdre encore plus pour les autres… A part les accros du bling-bling, qui peut encore croire que gagner toujours plus peut se faire sans conséquence néfaste pour les autres ? Est-il vraiment normal d'avoir des millionnaires, des milliardaires pendant que d'autres dorment dans la rue et ne mangent pas à leur faim ?

 

Est-il nécessaire de gagner plusieurs centaines de milliers de francs par mois pour vivre ? Pour être heureux ? Alors que M. Dupont se fait expulser de son logement car il n'a plus de travail depuis si longtemps qu'il ne touche plus d'allocations chômage ? Et que Mme Durand trime 8 heures par jour pour 3'500.- par mois ? Et rentrer extenuée le soir chez elle, dans son petit 3 pièces au loyer exorbitant ?

 

Est-ce que cela a un sens que d'avoir un patron qui gagne plusieurs millions de francs par an ? Il vient d'où cet argent ? De notre travail, de votre travail et encore plus de travail de milliards de personnes qui vivent dans la précarité, la misère, la faim, la soif, la peur…. pour notre petit confort de privilégiés parmi les privilégiés.

 

En Suisse, pays riche, de riches, on expulse des roumains miséreux qui quémandent quelques francs… mais on donne sans rechigner au banquier qui fait la manche pour 60 milliards…

 

Et après, EconomieSuisse et tous les milieux patronaux traditionnels, où les salaires indécents sont presque la norme, viennent pleurer misère pour vous dire qu'il n'est pas possible de financer une retraite flexible pour les classes moyennes ? On rigole, jaune, jaune, jaune.

 

D'ailleurs, j'aimerais aussi bien savoir d'où vient le fric de la campagne contre l'initiative sur l'AVS… Des partis qui ont peu de moyens propres, comme les PDC ou les Radicaux trouvent le moyen de se payer quotidiennement des annonces dans les médias ? Etrangement, les journalistes ne s'y intéressent guère, l'argent vient pourtant des entreprises, des lobbies patronaux et bancaires, qui veulent garder les millions pour eux. Alors, il vient d'où ce fric, mesdames et messieurs les journalistes ? On les pose les questions ou on pense au prochain cocktail mondain avec ces chers amis ? Ou à la prochaine et si sympathique invitation au chalet, à Verbier, pendant les fêtes ?

 

Mais nous n'aurons certainement jamais de réponse…

 

Alors, en attendant, profitons de l'occasion, la course de la Marmite , c'est comme le carnaval : même les pauvres, plumés, exploités, pressurés peuvent faire la fête pour oublier leurs malheurs !

 

PS : dans les "sponsors" de la course, le principal n'est-il pas l'UBS d'ailleurs ? On pourra méditer en courant sur le sens du "sponsoring"… financé en réalité par votre travail, votre argent… et maintenant vos impôts !

 

... En mangeant des pâtes quelques jours de plus par mois, pensez à M. Ospel et ses successeurs !

08:47 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : profit, capitalisme, libéralisme, ubs, banques, marmite, escalade | |  Facebook

Commentaires

Hum....

La course de l'Escalade n'est certainement pas le meilleur endroit pour imposer votre point de vue au reste de la population.

Vouloir politiser cet évènement, au profit de la gauche, évidemment, relève d'une habitude bien connue dans cette ville : ayons honte d'être "riches", "genevois", "suisses",...ou ce que vous voulez...Ce serait tellement mieux si Genève avait un taux de chomage de 20 % comme certaines villes pas si éloignées (voir en France, Italie...)et si il n'y avait pas de riches.

Cette atitude "petits bourgeois socialos" me révolte. Criez donc au faaaaaachisme dès qu'un gitan se fait contrôller par la police. Il est innocent de nature. Tout ce qu'il fait est tellement mieux que nous et on à tout, oui tout, à apprendre de lui (fermons d'ailleurs les yeux sur le vrai capitaliste qui le force à mendier et viens relever les compteurs en berline allemande). Par contre chaque acte de M. Ospel (le diable)à pour but de l'enrichir et de spolier les pauvres camarades.

Libre à vous de penser ce que vous voulez (on est en démocratie ici et pas à Cuba..) et de le dire. Mais ne vous servez pas d'une vrai fête populaire, où toute la population est invitée (y compris le gitan et le riche).

PS : vous feriez mieux de venir courrir avec nous, c'est bon pour la santé.

A bon entendeur.

Écrit par : Haer | 29/11/2008

Voici tout ce que les socialistes peuvent imaginer de faire... donner des leçons de comportement aux masses ébahies par tant de lâcheté.

Il faudrait arracher les banderolles du prétendu sponsor, détourner ses affiches, prendre ses représentants à témoin de l'incurie de leurs patrons...

Pleurnicher en raison des "salaires indécents" est nul, inutile et ringard.

Écrit par : cndavid53 | 29/11/2008

Petites questions indiscrètes,

Monsieur Deneys vous qui êtes patron d'une entreprise, combien gagnez-vous?
Combien versez-vous à des oeuvres sociales?
Seriez-vous d'accord que l'on questionne vos employés?
Vous me rétorquerer que vous vous donnez corps et âme à la propagande de votre parti et que celà n'est déjà pas si mal.
Les bénis oui-oui ont connait.

Écrit par : charvet | 29/11/2008

L'amalgame, toujours l'amalgame ...
Une question s'impose aussi ... d'où vient le fric des socialistes ?

Libye, Cuba, Corée du Nord ... ?
L'Internationale Socialiste comble les trous financiers du PS Suisse et genevois ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/11/2008

Surtout les petits chiens de gardes, ne répondez pas sur le fond, mais attaquez la personne quand vous êtes à court d'argument. Normal. Classique.

Personne ne parle d'en revenir à des société socialisto-marxisto-totalitaire, mais d'introduire un peu plus de solidarité et de détrôner le Dieux argent de son pied d'estale pour le remplacer par des valeurs plus humaines.

Mais à cela, comme tout dialogue, et comme d'habitude, vous lancer des "petits bourgeois socialos", des attaques personnelles "Combien gagnes-tu pour oser faire la leçon" (1), ou encore celle de Victor mais sont digne des gags carambar.

(1) Sophisme classico-stupide qui voudrait que seuls ceux qui vivent dans la misère et/ou complètement en marge du système économique soient habilité par nos braves chiens de garde à en faire la crititque. Trop drole.

Écrit par : Djinius | 29/11/2008

En plus, le plus drôle, c'est qui nous "les sales gauchistes" sommes obligés d'adopter une attitude défensive face à vos montagnes d'arguments des plus mauvaises fois, qui d'ailleur nous pourrions facilement retournés contre vous.

Alors les chiens de garde, quel est votre revenu et votre fortune ? Est-ce un revenu de rente ? Travaillez-vous dans une entreprise familiale (Merci papa !) Ou alors travaillez-vous pour l'Etat sur lequel vous crachez ? etc.

Écrit par : Djinius | 29/11/2008

J'en reviens a "l'argument" de Victor, qui sous-entends que le PS Suisse est financé par des disctatures.

Quand même cela ETAIT exact il y a quelques dizaines d'année, ce qui est EXACT actuellement c'est que les partis bourgeois suisse sont financés pour une part notoire de leur budget par des grandes entreprises transnationales qui n'ont de cesse de combatre les structures démocratiques et fiscales des pays dans lequel elles exercent et qui participent au blanchiment d'argent des mafia du monde entier.

Donc, quand une personne comme Victor, qui affiche ouvertement ses sympathie UDC, avance ce genre d'argumentaire, je ne peux me contenter que d'un "BOUAHAHAHA, trop naze, comme d'hab !"

Écrit par : Djinius | 29/11/2008

Voilà un discours bien senti qui a au moins l'avantage de demontrer que la gauche ne changera jamais, même si parfois elle tente de dissimuler un peu ses aspects les plus sombres.

Alors, saisissant l'opportunité d'une crise financière, on revient toujours a la même litanie negative: "Persecutez les riches et les pauvres irons mieux".

Negative parce que si d'un coup de baguette magique les "riches" disparaissaient, qu'est ce qui resterait du discours ? Quelles propositions constructives pour creer de la valeur ajouté et de la propserité ? RIEN !

Il suffit de voir comment votre pote Mugabé a fait passer le Zimbabwe d'un des pays les plus prospère d'afrique a une ruine economique avec famine et cholera pour la population.

CE

PS: Je suis de la classe moyenne (je n'ai que mon salaire pour vivre) et je sais qui me 'tond': Ils sont roses, verts et rouges!

Écrit par : Eastwood | 29/11/2008

La gauche agit comme l'Eglise l'a fait. Lorsqu'elle n'arrive pas à convaincre par ses idées, elle "nationalise" un évènement. L'Eglise de l'époque n'arrivant pas à faire cesser une fête païenne, elle l'a transforma en la naissance du Christ...
Le PS voulant profiter de l'énorme succès de la course de l'escalade veut se l'approprier en faisant croire que les personnes qui vont aller courir déguisées le font par solidarité et sur appel de la gauche. C'est de la manipulation pure et simple. Les médias tomberont-ils dans le piège en présentant la manifestation populaire comme un manifestation du PS?

Écrit par : salegueule | 29/11/2008

Juste pour rire, vous voyez vous Deneys, Moutinot, Beer, Tornare et consorts à la course de la Marmite ? C'est le retour des Branquignols ! La seule différence c'est que ces derniers nous faisait rire...

Écrit par : bidouille | 29/11/2008

Djinius, ex-Dji, 3 commentaires ... et rien de concret.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/11/2008

La course de l'escalade ! Voilà une idée qu'elle est sociale et qu'elle risque de "conscientiser les masses". Il suffirait au PS de faire la politique qu'il prétend défendre. Le manque d'imagination allié à la mauvaise foi n'est une privilège du PS mais il le pratique avec brio.

Écrit par : Rita Cadillac | 29/11/2008

Eastwood, vous remarquerez que la droite non plus ne change pas.

Par contre, elle n'explique pas pourquoi l'UBS a d'un coup besoin d'argent.

Si l'économie privée est si forte et intelligente, qu'elle se débrouille toute seule. Je n'ai pas touché de bonus de l'UBS, y'a pas de raison que je paye pour elle.

Écrit par : salut | 29/11/2008

Mais bon, on sait très bien pourquoi des types comme eastwood, selon lui de la classe moyenne (j'aimerait bien savoir ce que ça veut dire.. plus que 5'000 par mois?) vote à droite:

Il a l'espoir de devenir riche lui aussi.

Comme il va être déçu, et honteux d'avoir voté contre sa classe pendant toute sa vie..

Écrit par : salut | 29/11/2008

T'as d'une certaine façon raison "Salut", mais je prefere un salaire de l'UBS que l'option HLM subventioné pour tous, salaire de fonc avec droit au rencherissement et alloc enfants... s'cuze faut que j'aille degueuler, je reviens tout de suite.

CE

PS: J'avais un peu de respect pour la gauche qui defendait la classe ouvrière. Mais depuis qu'elle a decidé que son credo serait les camés, les sans papiers et les mendiants mafieux...

Écrit par : Eastwood | 29/11/2008

P@Salut:
Plus de 5000 francs par mois, ça veut dire pas d'aide au logement, pas de subvention pour l'assurance maladie plus d'impôt et moins d'argent à la fin du mois. Satisfait?

Écrit par : salegueule | 29/11/2008

@Salut:
Je comprends que Salut voie en l'UBS un concurrent important. A le comprendre, il est assisté par l'Etat et voit le risque que l'aide à l'UBS ampute une partie de ce que l'Etat verse pour lui. Qu'il ne craigne rien, il est aidé par son canton alors que c'est la confédération et la BNS qui ont aidé l'UBS.

Écrit par : salegueule | 29/11/2008

"Qu'il ne craigne rien, il est aidé par son canton alors que c'est la confédération et la BNS qui ont aidé l'UBS."

Avec l'argent de la réserve fédéral américaine et non avec celui du contribuable helvétique.

D.J

Écrit par : D.J | 29/11/2008

@saleugueule

C'est faux, comme vous semblez tout savoir, je pense que vous devez imaginer que je suis à l'AI, comme tout assisté. C'est une assurance fédérale.


@DJ:

On voit bien que vous ne comprenez rien. Mais c'est pas grave, continuez..

Écrit par : salut | 15/12/2008

Monsieur Deneys, votre discours n'est même plus pathétique, il est devenu pathologique. La grosse déprime vous guète, prenez-vous en main avant que ce ne soit trop tard.

A propos des riches : il faudrait les taxer bien plus puisque ils ont les moyens pour aller s'installer là où ils sont les bienvenus.

Écrit par : Josef Loetscher | 15/12/2008

"A propos des riches : il faudrait les taxer bien plus puisque ils ont les moyens pour aller s'installer là où ils sont les bienvenus."

Le chantage à la délocalisation des riches, comme toujours l'argument massue. Mais qu'ils aillent ailleurs ces riches ! Qu'ils s'achètent une île au milieu du pacifique pour s'y em...er à longeur d'année !

Si ils viennent en Suisse c'est parce que nous pouvons leur offrir tout une série de services et de conforts que du reste ils peuvent largement se payer au travers d'impôts juste et non confiscatoire.

L'idée qu'il faut laisser l'argent aux plus riche parce qu'ils peuvent investir et ainsi contribuer à créer des emploi est totalement fausse, et nous en avons la preuve avec la crise actuelle. Les riches ont placés leur argent dans l'immobilier américain, pas dans les PME helvétique, ou alors ils l'on confié à un escroc de Wall Street (15milliards de perte pour la place financière helvétique dans le scandale Madoff ?). Cet argent n'aurait-il pas été mieux investi dans un tunnel du Lötschberg complet ? Dans une 3e voie Lausanne-Genève ? Dans le salaire des infimières ou des policiers ? Dans de nouvelles écoles ?

Écrit par : PtitSuisse | 15/12/2008

C'est la bonne vieille théorie des miettes: plus le gâteau, pour les riches, inaccessible sur la table est gros, plus certaines personnes pourront y monter et plus le reste des gens en recevront les miettes.

Le problème, c'est quand le gâteau cesse de grossir, et que plus aucune personne supplémentaire ne peut venir s'asseoir à la table des riches...

Écrit par : salut | 15/12/2008

On en a rien à foutre des NANAS !


Messieurs les socialistes,

Que les choses soient très claires : le Parti
socialiste doit oublier la connerie de la pa-
rité. Ce n'est pas le sexe et le cul qui doi-
vent déterminer le ticket socialiste au gou-
vernement mais bien les compétences et
l'éligibilité. Au reste, Madame Salerno don-
ne actuellement une très mauvaise image
du Parti socialiste : elle est pleine de fric,
elle ne fout rien et elle vire tout le monde,
avec des conséquences sociales et des
coûts importants pour l'assurance chôma-
ge. 200'000.- an pour dire je fais des bébés
et je travaille à la maison, c'est dégueulasse.
En plus son mec est particulièrement arro-
gant. Je suis du sexe mâle et j'en ai rien à
foutres des nanas.

Je le dis sans aucune hésitation : c'est un
ticket BEER TORNARE qu'il faut envoyer au
gouvernement. BEER parce qu'il est en pla-
ce. TORNARE parce qu'il est extrêmement
compétent et qu'il a une très grande expé-
rience en politique et qu'il est apprécié de
tous les partis politiques.

Merci !

:-)

Écrit par : canard | 23/01/2009

@canard : anonyme... donc pas crédible et inintéressant. Canard ? c'est pour les toilettes ou c'est un de mes "amis" progressistes du GHI ? mystère... mais minable mystère !

Écrit par : roger deneys | 23/01/2009

Les commentaires sont fermés.