29/11/2008

Avec les Socialistes, participez à la Course contre le profit !

 

J-7

 

Samedi 6 décembre, dans le cadre de la course de la Marmite , je vous invite à venir courir avec les Socialistes… et profiter de l'occasion pour exprimer en couleur, en douleur, déguisés, en verve, à poil, en pleurs, en rires - ou en jaune cocu d'ailleurs peut-être - votre ras-le-bol !

 

Oui, ras-le-bol de ce système économique qui écrase les petits revenus, qui tond la classe moyenne, qui exclut du marché du travail toutes celles et tous ceux qui sont légèrement "hors normes" ou tout simplement considéré comme (biffez les mentions inutiles) : trop vieux, trop jeune, trop cher, trop qualifié, pas assez qualifié… Tout en faisant toujours plus de cadeaux aux riches, aux actionnaires, aux multinationales… Forfait fiscal par ici pour les riches étrangers, exonération pendant 10 ans pour les entreprises qui se délocalisent ici à Genève, revenus des actionnaires non soumis à l'impôt, pendant que  vous, au prétexte de considérer tous les revenus comme équivalents, vous êtes taxés sur l'aide personnalisée au logement, sur les rentes complémentaires, etc., etc. En réalité, c'est chaque franc de pauvres qui est équivalent et "égal" devant l'impôt… pas chaque franc de riches.

 

Concurrence, concurrence, gagner plus pour les uns, perdre encore plus pour les autres… A part les accros du bling-bling, qui peut encore croire que gagner toujours plus peut se faire sans conséquence néfaste pour les autres ? Est-il vraiment normal d'avoir des millionnaires, des milliardaires pendant que d'autres dorment dans la rue et ne mangent pas à leur faim ?

 

Est-il nécessaire de gagner plusieurs centaines de milliers de francs par mois pour vivre ? Pour être heureux ? Alors que M. Dupont se fait expulser de son logement car il n'a plus de travail depuis si longtemps qu'il ne touche plus d'allocations chômage ? Et que Mme Durand trime 8 heures par jour pour 3'500.- par mois ? Et rentrer extenuée le soir chez elle, dans son petit 3 pièces au loyer exorbitant ?

 

Est-ce que cela a un sens que d'avoir un patron qui gagne plusieurs millions de francs par an ? Il vient d'où cet argent ? De notre travail, de votre travail et encore plus de travail de milliards de personnes qui vivent dans la précarité, la misère, la faim, la soif, la peur…. pour notre petit confort de privilégiés parmi les privilégiés.

 

En Suisse, pays riche, de riches, on expulse des roumains miséreux qui quémandent quelques francs… mais on donne sans rechigner au banquier qui fait la manche pour 60 milliards…

 

Et après, EconomieSuisse et tous les milieux patronaux traditionnels, où les salaires indécents sont presque la norme, viennent pleurer misère pour vous dire qu'il n'est pas possible de financer une retraite flexible pour les classes moyennes ? On rigole, jaune, jaune, jaune.

 

D'ailleurs, j'aimerais aussi bien savoir d'où vient le fric de la campagne contre l'initiative sur l'AVS… Des partis qui ont peu de moyens propres, comme les PDC ou les Radicaux trouvent le moyen de se payer quotidiennement des annonces dans les médias ? Etrangement, les journalistes ne s'y intéressent guère, l'argent vient pourtant des entreprises, des lobbies patronaux et bancaires, qui veulent garder les millions pour eux. Alors, il vient d'où ce fric, mesdames et messieurs les journalistes ? On les pose les questions ou on pense au prochain cocktail mondain avec ces chers amis ? Ou à la prochaine et si sympathique invitation au chalet, à Verbier, pendant les fêtes ?

 

Mais nous n'aurons certainement jamais de réponse…

 

Alors, en attendant, profitons de l'occasion, la course de la Marmite , c'est comme le carnaval : même les pauvres, plumés, exploités, pressurés peuvent faire la fête pour oublier leurs malheurs !

 

PS : dans les "sponsors" de la course, le principal n'est-il pas l'UBS d'ailleurs ? On pourra méditer en courant sur le sens du "sponsoring"… financé en réalité par votre travail, votre argent… et maintenant vos impôts !

 

... En mangeant des pâtes quelques jours de plus par mois, pensez à M. Ospel et ses successeurs !

08:47 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : profit, capitalisme, libéralisme, ubs, banques, marmite, escalade | |  Facebook

14/11/2008

En utilisant votre ordinateur, vous acceptez d'être espionné…

Depuis plusieurs années, les éditeurs de logiciels, en particulier de systèmes d'exploitation (par exemple Windows ou Vista de Microsoft, Mac OS X d'Apple) ou de langages de programmation (Java de Sun par exemple), ont généralisé les systèmes de mises à jour automatiques. Quand tout va bien, un petit message sur votre écran vous indique qu'une mise à jour doit être installée. Parfois, il vous est demandé d'accepter les conditions de l'éditeur pour pouvoir installer la mise à jour. Un clic sur un bouton ou une petite coche "J'accepte", en réalité obligatoires car il est impossible d'installer la mise à jour en question sans en accepter les conditions unilatérales de l'éditeur.

Récemment, une mise à jour intitulée "outil de notification Windows Genuine Advantage" est proposée aux utilisateurs de Windows XP. Il est indiqué que cet outil "vous avertit si votre copie de Microsoft Windows n'est pas authentique. Dans ce cas, l'outil vous aidera à obtenir une copie sous licence de Windows.". Tout utilisateur disposant d'une copie légale de Windows XP peut, en toute bonne conscience, choisir d'installer une telle mise à jour.

Le problème est qu'en installant cette mise à jour, Microsoft vous oblige à accepter un contrat  de licence… Et vous n'avez évidemment pas le choix : impossible d'installer la mise à jour sans accepter le contrat…

Avez-vous déjà lu les termes des contrats imposés par les éditeurs, ici Microsoft ? Ils sont tout simplement scandaleux car d'une part ils ne vous laissent aucun choix, aucune possibilité de négocier par exemple un contrat spécifique et, surtout, ils donnent aux éditeurs le droit d'espionner votre ordinateur et vos agissements à plein temps.

Voici ce que contient en effet ce contrat :

 4.  Services Internet.  Microsoft fournit des services Internet avec ce supplément. Ces services peuvent être modifiés ou interrompus à tout moment. Ce supplément se connecte aux systèmes informatiques de Microsoft ou de fournisseurs de services via Internet comme décrit ci-dessous.  Dans certains cas, vous ne recevrez pas de notification de connexion.  Pour plus d’informations sur cette fonctionnalité, consultez http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=68985.

 

5.  Données informatiques.  Ce supplément utilise des protocoles Internet pour envoyer à Microsoft des informations sur votre ordinateur, telles que la clé de produit de votre copie de Windows XP, le numéro de série du volume du disque dur, le fabricant de votre PC, la version de votre système d’exploitation, l’ID de produit de Windows XP, des informations sur le BIOS du PC, les paramètres régionaux utilisateur, la version linguistique de Windows XP, le résultat de la validation et le résultat de l’installation de ce supplément. Certaines informations dérivées de votre adresse IP, qui ne permettent pas de vous identifier, sont également envoyées en même temps que les informations relatives à votre ordinateur.

 

6.  Utilisation d’informations. Nous pouvons être amenés à utiliser les informations relatives à votre ordinateur pour améliorer notre logiciel et nos services, nous aider à limiter l’utilisation du logiciel sans licence et établir des statistiques.  Nous pouvons également être amenés à les partager avec des tiers, tels que des fournisseurs de matériels et de logiciels ou des bénéficiaires de licences en volume pour les aider à protéger leurs clés de licence.

 

7.  CONSENTEMENT POUR LES SERVICES INTERNET.  EN UTILISANT CETTE FONCTIONNALITÉ, VOUS CONSENTEZ À LA TRANSMISSION ET À L’UTILISATION DE CES INFORMATIONS SUR VOTRE ORDINATEUR.  MICROSOFT N’UTILISE PAS CES INFORMATIONS POUR VOUS IDENTIFIER OU VOUS CONTACTER.

 

Il me semble particulièrement inadmissible d'introduire des dispositions donnant des droits d'espionnage au prétexte de vérifier la validité de votre installation informatique et cette impunité technologique absolue contient les germes d'une société totalitaire ! Big Brother est là, chez vous ! Mais il s'appelle en réalité Uncle Sam…

Le hasard faisant qu'une mise à jour de Sun pour Java (Java SE Runtime Environment (Jre) Version 6) était également disponible ces derniers temps, j'ai constaté qu'il contenait également une disposition autorisant l'espionnage de votre ordinateur :

 G.   Installation et mise à jour automatique. Les procédés d’installation et de mise à jour automatique du logiciel transmettent à Sun (ou ses prestataires de services) un volume restreint de données sur lesdits procédés, et ce dans le seul et unique but d’aider Sun à mieux les comprendre et les optimiser. Sun ne saurait aucunement associer les données avec des informations personnellement identifiables. Pour plus de détails sur les données collectées par Sun, consultez http://java.com/data/.

Vous me direz peut-être que cela n'est pas si grave, surtout si on n'a rien à se reprocher…

Mais, pour moi, le problème réside dans le non-choix dans lequel les éditeurs vous mettent bien malgré vous : si vous souhaitez disposer de logiciels qui fonctionnent mieux qu'à leur première installation… un peu comme si en ramenant votre mixer ou votre téléviseur défectueux au magasin, le technicien vous répondait "OK, on le répare MAIS vous devez d'abord me donner les clés de votre appartement !"

16:57 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : microsoft, windows, vista, sun, java, apple, mac os | |  Facebook

12/11/2008

Les mamans tuent parfois les enfants des autres...

Mardi 30 juillet 1991. Myvatn. Islande. Un lieu magique. Un temps magnifique. Un paradis pour ornithologue.

Accompagné de deux jeunes ornithologues allemands, je marche avec mon télescope, mes jumelles et mon appareil photo le long de la côte ouest du lac. De l'autre côté du lac, les sombres pentes du Hverfjall nous observent. C'est là peut-être que Sauron régnait sur son royaume de Mordor…


Dans le courant de l'après-midi, nous montons au sommet d'un ancien petit cratère, du côté de Neslandavik. Pour admirer la vue. Le lac. Nous reposer aussi.


Un plongeon imbrin adulte miaule, une fois, deux fois. On dirait qu'un chaton se noie tellement il miaule fort… Il tient un poisson dans son bec. Il appelle, miaule et miaule encore. Enfin, un autre adulte accompagné d'un juvénile arrivent. L'adulte donne son poisson au juvénile. Sous l'eau. Et hop ! Poisson avalé !


En descendant du cratère, un canard attire mon attention : il s'agite bruyamment, sans raison apparente. Télescope.

C'est une femelle de garrot d'Islande, un magnifique "canard" islandais. Elle n'est pas seule. Un caneton. D'une autre espèce dirait-on. La femelle garrot se jette sur lui, et lui donne de vigoureux coups de bec. Le caneton essaie de s'enfuir. La femelle s'acharne, elle plonge pour le rattraper, lui donne encore des coups de bec, le pince au cou. Cinq minutes d'acharnement. De coups de becs. Le caneton est mort.


La femelle lui donne encore quelques coups de bec puis s'éloigne. Tranquillement. Elle rejoint un groupe de 6 canetons. Aucun comportement particulier. Ses canetons…


Cette histoire islandaise m'est revenue à l'esprit hier matin. Alors que je montais à vélo à la crèche de Plan-les-Ouates pour amener ma fille Anja. Et que je subissais une fois de plus les voitures mal garées de certaines mamans qui amènent aussi leurs enfants. Plus possible de passer avec une poussette. Difficile avec le vélo.

voitureCrechePLo.jpg

Qu'une partie des hommes, des mâles, se comporte sans respect particulier des autres, de la progéniture des autres, n'est pas de nature à me surprendre particulièrement (certains ont même d'ailleurs tendance à délaisser leur propre progéniture…). Surtout au volant.


Mais que des mamans en fassent de même me surprend toujours… Quand je pense à l'attention qu'elles portent à leurs chers bambins ! A tous les risques qu'elles veulent anticiper, prévenir, éviter… Même si cela porte à conséquence pour les enfants des autres… C'est dramatique ! Ne serait-il pourtant pas possible d'assumer de façon responsable ses choix, en cherchant une place de parking et en marchant 5 minutes s'il le faut ? Ou en venant à pied ou à vélo si on ne veut pas attendre ?

Notre société ne montre pas le bon exemple en n'étant pas plus sévère envers les adultes qui se comportent ainsi : quelle image de notre société, de nos valeurs, du respect des autres auront ces enfants en voyant leurs parents agir – et sans doute parler – sans faire attention aux autres ? On pourra toujours se plaindre des jeunes qui ne respectent rien… mais ce sera trop tard !

 

Plongeon imbrin : http://www.oiseaux.net/oiseaux/plongeon.imbrin.html

Garrot d'Islande : http://fr.wikipedia.org/wiki/Garrot_d'Islande

Le lac de Myvatn : http://www.linternaute.com/voyage/islande/nord-de-l-islande/curiosite-naturelle/le-lac-myvatn/

Le Seigneur des Anneaux et le Mordor : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Seigneur_des_Anneaux

 

ps : la voiture garée est bien celle d'un parent mais peut-être pas d'une maman

14:12 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : maman, crèche, respect, myvatn, plan-les-ouates, plongeon imbrin, garrot d'islande | |  Facebook

07/11/2008

Ha qu'elle est belle cette Place de Neuve !

http://rogerdeneys.blog.tdg.ch/media/02/02/548281588.jpgHa qu'elle est belle cette Place de Neuve dans le soleil couchant !
Malgré ces horribles bagnoles puantes, malgré son côté coupe-gorge pour les piétons (automobilistes, svp, on s'arrête AVANT ces petites lignes jaunes, vous savez, les passages piétons, et on S'ARRETE pour laisser passer les piétons !) et les cyclistes (scootéristes, svp, ne dépassez PAS par la droite !). Mais qu'est-ce que ça ferait une vraie et belle place piétonne (et pas besoin de parking aspirateur à voitures dessous) !

17:15 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook