09/06/2009

Soutenons les déserteurs et les objecteurs de conscience !

Le 4 juin est un jour un peu particulier, un anniversaire en quelque sorte : voilà 14 ans, en 1995, le Matin Dimanche publiait un article relatant la fin heureuse de mes mésaventures militaires belgo-suisses… Quelques années plus tôt, après avoir été objecteur de conscience en Suisse et fait 4 mois de semi-détention à la maison d’arrêts de Riant-Parc, j’avais eu l’honneur d’être déclaré – à mon insu - déserteur par l’armée belge… et arrêté, puis « libéré » dans des circonstances assez rocambolesques à l’aéroport de Bruxelles… En 1995, l’affaire s’était heureusement terminée et j’avais enfin pu obtenir un passeport belge après être allé boire une Gueuze sur la Grand’Place…


Mais en fait, au-delà des anecdotes à raconter au coin d’un blog, faire de la semi-détention à Genève ou presque finir en prison à Bruxelles pour avoir refusé de faire l’armée, n’a rien d’amusant. Car il n’y a eu aucun crime, aucun délit, mais seulement l’affirmation de convictions profondes.

 

Aujourd’hui, je suis tout simplement choqué et écœuré par les récentes propositions de Mme Wiedmer-Schlumpf et soutenues par les libéraux-radicaux et le PDC (qui n’ont plus aucun état d’âme à soutenir les propositions les plus brunâtres qui sont le fond de commerce de l’UDC) qui visent à empêcher les déserteurs et les objecteurs de conscience à être considérés comme des réfugiés ! « Ne sont pas des réfugiés les personnes qui sont exposées à de sérieux préjudices ou craignent de l’être au seul motif qu’elles ont refusé de servir ou de déserter. » Voilà ce que propose Eveline Widmer-Schlumpf comme nouvel article 3, alinéa 3, de la loi sur l’asile.

 

Quand on pense qu’en Suisse, pays pourtant démocratique, les objecteurs finissaient en prison il y a encore 20 ans, on peut imaginer comment sont traités les jeunes hommes courageux qui refusent de suivre la folie guerrière de leur Etat, de leur clan : vraisemblablement la mort immédiate (d’ailleurs les personnes considérées comme « déserteurs » ont connu le même sort en Europe lors des conflits mondiaux du XXème siècle) !

 

Alors, ne pas accorder l’asile, ne pas reconnaître les mérites de ces citoyens du monde responsables, raisonnables, qui ne cèdent pas à la folie militaire est une véritable honte pour un pays comme le nôtre !

 

En même temps, faut-il s’en étonner ? Le cynisme miliaire et meurtrier de nos civilisations n’a pas de bornes.

 

Il n’y qu’à lire les sordides informations qui viennent d’être publiées au sujet des dépenses militaires mondiales en 2008, 1464 milliards de dollars, dont 607 milliards de dollars rien que pour les Etats-Unis ! A titre de comparaison, le budget cantonal genevois 2009 s’élève à environ 7.6 milliards de francs ! C’est tout simplement surréaliste !

 

Money is money, on ne s’étonnera donc pas que notre cher pays neutre vende lui aussi des armes, à d’aussi charmants pays que le Pakistan tout en renvoyant les doux rêveurs antimilitaristes au plus vite dans la tombe car c’est vraiment des gâcheurs de métier !

 

C’est ça le problème : les pacifistes, les antimilitaristes, les objecteurs et les déserteurs ne rapportent rien ! Il faut donc les E-L-I-M-I-N-E-R !

 

En même temps, la réalité montre que les militaires sont des parasites dangereux pour tous les Etats de la planète ! Entre les coups d’état, les systèmes de promotion non transparents qui visent à reproduire des dirigeants aux « idées » simplistes et aux compétences inexistantes (on se souviendra d’ailleurs des récents exemples ici en Suisse, descente en rafting sur la Kander, chef de l’armée qui harcèle son ex-compagne) et les méthodes généralement abominables et incompatibles avec la démocratie des imbéciles casqués (on pensera notamment aux charmantes méthodes de l’armée américaine à Abou Ghraib ou aux pratiques des soldats coloniaux français en Afrique, mais les militaires suisses coûtent bien plus cher à la collectivité que tous les abus à l’aide sociale détectés chaque année ou que les requérants d’asile). Et ils coûtent ces fameux milliards en dépenses militaires ! C’est une honte !

 

En réalité, le démantèlement des armées, toutes les armées, au « profit » peut-être d’une seule armée mondiale, paraît sans doute être une idée utopique, mais elle est totalement d’actualité si vous voulons éviter la folie destructrice qui mène le monde !

 

Alors, les objecteurs et déserteurs, d’Erythrée ou d’ailleurs, méritent notre reconnaissance et notre soutien. Bravo ! Je pense à vous et je vous aime ! Vous êtes l’honneur de notre planète !

LeSlalomDeLObjecteur_LeMatin040695.pdf 

http://www.humanrights-geneva.info/La-Suisse-veut-durcir-ses-lois-sur,4336

 

http://www.stopexclusion.ch/observatoire/fiches_descriptives/Cas_77_deserteuse_erythree.pdf

 

http://www.fluechtlingshilfe.ch/?set_language=fr

 

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=10798421&wysistatpr=ads_rss_texte

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prison_d'Abou_Ghraib

 

http://www.parti-ecologique-ivoirien.org/actualite-de-France/Les-derapages-de-l-armee-francaise-a-nu.php

 

 

Commentaires

Roger, dans votre texte, il manque une chose importante : Le dévouement des anti-militaristes lors des inondations de Brigue ou de l'éboulement de Gondo ! A part ça, toujours au frais la toflante ? On pourrait arroser les magnifiques résultats de la gauche lors des dernières élections européennes ! Santé !

Écrit par : Octave Vairgebel | 09/06/2009

Fort heureusement, tout le monde n'est pas lâche et grâce à ces gens nous avons été libérer en 45 ! Heureusement que dans toutes les guerres ils y des courageux pour défendre les libertés ! Et puis, l'armée à comme première mission la dissuasion, donc éviter les conlfits car enfinalement les guerres existent lorsqui'il y a un déséquilibre militaire ! Bref, votre argument sert le développement des guerres, et votre lâcheté alimente sont dévelopement !

Écrit par : charognard | 09/06/2009

@charognard : oui, des "courageux" en 45... Mais si les allemands avaient été plus courageux, ils auraient refusé de servir l'armée allemande et il n'aurait pas été nécessaire de libérer l'Europe en 1945... Les militaires justifient les militaires, c'est en fait des crapules incompétentes et voraces qui s'entendent sur le dos des civils ! Le courage est de REFUSER les armées et nous devons encourager ceux qui en ont le courage, c'est ça les "vrais" hommes !

Écrit par : roger deneys | 10/06/2009

Roger, si vous aviez accompli vos obligations militaires comme tout citoyen normal de notre pays, vous auriez compris ce que veut dire amitié, encouragement, aide, relations humaines, camaraderie et partage. En devant porter l'uniforme, toute différence sociale est supprimée et tout le monde est traité sur le même niveau. Je n'ai jamais été militariste, j'ai accompli mon devoir sans plaisir particulier mais, au moins, je n'ai rien à me reprocher. De plus, retrouver de temps en temps des anciens camarades, cela fait du bien. Malheureusement, ça, vous ne saurez jamais ce que c'est ! Santé !

Écrit par : Octave Vairgebel | 10/06/2009

Les anciens camarades, je les retrouve à la Braderie à La Chaux-de-Fonds, pas besoin de vivre quelques mois déguisés en guignols pour cela. Et "tout différence sociale est supprimée et tout le monde est traité sur le même niveau" à l'armée ? Ben voyons ! Il y a juste des officiers sélectionnés selon des critères obscurs de copinage politico-économique (on ne mesurera d'ailleurs jamais à sa juste valeur le coût économique de cet obscurantisme... Mais on y mettra d'abord Swissair et ensuite l'UBS... ça fait combien déjà ?).

Et il n'y a absolument pas besoin d'armées pour comprendre ce que veut dire "amitié, encouragement, aide, relations humaines, camaraderie, partage"... La preuve ? Les femmes ne font généralement pas d'armée et ces valeurs sont bien plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes (qui sont plutôt du genre "ma quéquette est plus grande que la tienne et si t'es pas d'accord, je te casse la gueule").

Santé Octave !

Écrit par : roger deneys | 10/06/2009

Roger, je ne suis pas de votre avis (cela ne doit pas vous étonner !) Il n'y a aucune camaraderie chez les femmes, elles sont jalouses de leur sveltesse, de leurs "nibards", de leurs apparences. Vos amis de la Tchaux ont, eux, certainement, accomplis leurs devoirs militaires et vous ne devaz pas comprendre pourquoi ils ont un élan patriotique ! Comme je vous l'ai expliqué, les relations humaines sont mises à plat. Les officiers ? Bof, après un certain temps, ils se coulent dans le moule. Pourquoi prétendre que l'économie joue un rôle dans la hiérarchie militaire ? Vous parlez dans le vide puisque vous n'avez jamais servis dans l'armée. Vos exemples, Swissair ou l'UBS, prouvent que vous n'avez rien compris. Parlez-nous plutôt des revenus scandaleux de Mouchet, du directeur de la Poste ou des CFF. Ah, ils sont socialistes et cela est emmerdant ! Parlez-nous de Rey, l'ancien directeur de la Poste qui est parti, contre une rémunération très élevée, à la concurence ! Au fait, quel est l'activité de M. Calmy ? Marchand d'armes dit-on ! Combien les dirigeants des SIG (membres du PS) ont touchés de "bonus" pris dans les poches les citoyens ? Je vous adresserai d'autres questions gênantes ! Santé !

Écrit par : Octave Vairgebel | 10/06/2009

Aller je squatte votre blog pour passez une remarque qui me tiens a coeur:

Je vous prenais pour une type eventuellement sympa malgré que vos convictions semble a l'opposé des miennes. Mais après votre intervention de jeudi au grand conseil je realise que je me suis lourdement trompé !

Quand durant la seance de jeudi vous avez pretendu avec votre plus grand sourire ironique que les assurances maladies complementaires ne servent qu'a pratiquer quelques chirurgies esthetiques du coté de Champel ou Cologny, c'est non seulement mensonger (les complementaires ne payent pas ça) mais c'est aussi cracher a la gueule des nombreuses personnes de condition modeste qui, inquietent pour leur qualité de soins, font de gros sacrifices pour se payer ces complementaires.

Des propos aussi abjects envers la classe populaire mon sidéré de la part d'un homme de gauche, croyez moi ça va vous couter en terme de popularité !

CE

Écrit par : Eastwood | 13/06/2009

@Eastwood : désolé, j'ai sans doute fait un raccourci trop rapide et c'est le problème de la litote, parfois mal comprise... Mais assumons : EVIDEMMENT - ET MALHEUREUSEMENT DANS UN SENS ! - que les complémentaire sont utiles et ne servent pas qu'à payer des opérations de chirurgie esthétique... Maintenant, quand la Droite, libéraux en tête, veut accorder une déduction de TOUTES les primes d'assurance-maladie, sans plafonner les montants et donc d'ailleurs en ne respectant pas le droit fédéral, vous ne prenez pas seulement en compte les intérêts de la classe moyenne, qui prendra des primes dans ses capacités financières, quitte justement à passer dans une caisse "bon marché" pour pouvoir se payer une précieuse et utile complémentaire dans un montant correspondant à une prime de base supérieure à la moyenne chez un autre assureur...

ps : "m'ont sidérés" plutôt que "mon sidéré"...

Écrit par : roger deneys | 13/06/2009

Ouais, sauf que...

1) Le raccourci était vraiment deplacé et croyez moi mes voisins retraités qui vivent avec a peine plus que l'avs en sont simplement dégouté, ça fait 50 ans qu'ils votent PS mais là ça a ebranlé leurs convictions.

2) Sur le fond il me semble que deduire par ex 2500 Fr de complementaire a un effet significatif dans la declaration d'un petit revenu, alors que ce ne sera que peanuts pour un gros contribuable, donc l'aspect "cadeaux aux riches" je vois pas. En plus il ne s'agit que de deduction donc dans tous les cas on aura toujours avantage a choisir l'assurance la moins chère

3) Ca rejoint le fil rouge de l'attitude du PS sur la question fiscale. Certain intervenant l'ont quasiment ouvertement dit: touche pas aux rentrées fiscales que nos cammarades fonctionnaires puissent vivre dans l'abondance. Soulager la classe populaire on vera plus tard.

Écrit par : Eastwood | 13/06/2009

Refusé de servir l'armée allemande ! vos propos sont graves, car visiblement vous n'avez tien comnprit de la situation de l'époque, d'une part il y avait ceux qui voulaient une revanche de la 1ère guerre et les opposants au régimes Nazis ont été les premiers à goûter des camps de travail qui se sont ransformé en Camps de concentration ! là est bien votre problème : la méconnaissance de l'histoire et je ne parle même de géopolitique militaire ¨!

Écrit par : charognard | 24/06/2009

Money is money and Denney IS Benêt...
On en trouve encore, des qui causent comme lui?
Je croyais l'espèce éteinte depuis la fin du mur de Berlin:
LIEBER ROT ALS TOT, HERR BENNEY?

Écrit par : csny | 11/07/2009

@csny : bof... anonyme, lâche en fait, assez caractéristique des imbéciles casqués qui envoyent les autres se faire déguiller à leur place en tenant des propos catégoriques depuis le fond de leur caserne... rien de nouveau : les parasites se camouflent avec des uniformes et des discours pseudo-patriotiques...

Écrit par : roger deneys | 13/07/2009

J'ai en mémoire la photo de ce Vopo qui sautait le mur de barbelés à côté du mur de Berlin construit par les socialistes de la RDA pour protéger contre l'occident capitaliste le paradis socialiste ! Là, vous trouviez normal que l'armée de l'ex-RDA tire sur les fuyarts ! Donc, quand l'armée est en occident capitaliste c'est lamentable mais lorsqu'elle est dans vos paradis c'est normal et vous approuvez ! Santé !

Écrit par : octave vairgebel | 22/07/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Deneys,

j'aimerai juste vous rappeler une réalité, les militaires se préparent à la guerre, mais ce sont les civils qui décident de la faire ou non.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 23/07/2009

J'aime beaucoup la phrase de Paul Valéry qui dit :" Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui s'entretuent parce que des gens, politiques, qui se connaissent très bien ne parviennenz pas à se mettre d'accord !"

Écrit par : octave vairgebel | 23/07/2009

Stephane,

Je ne suis pas tellement d'accord avec vous:

1. Dans certains pays, particulièrement Israel, la frontière entre monde civil et militaire est très ténue, et bien des postes décisionnel important sont tenus par des militaires ... mais bon, quoi de plus normal pour un pays en guerre.

2. Dans les cas de putsch (récemment le Honduras, ou l'Afrique depuis des dizaines d'année), la guerre civile est souvent initiée par l'élite militaire d'un pays. Bon, certe, le Honduras n'est pas en guerre, mais son président régulièrement élu à été expulsé par l'armée....

Écrit par : Djinius | 23/07/2009

Merci Djinius... mais on pourrait multiplier les exemples (attaque des Malouines par les généraux de la dictature argentine p.ex.).

Et d'ailleurs certains civils, politiciens, sont les faux-nez des militaires et surtout des salopards qui font du fric avec...

cf. le crétin Bush et des armes de destruction massive irakiennes... qui manipule qui ? qui décide ?

Ensuite, sans armées, pas de guerre ! Quel rêve ! Et que les imbéciles casqués essayent d'apprendre à travailler...

Écrit par : roger deneys | 24/07/2009

Vous avez raison Roger, mais il y a d'autres exemples d'agressions étrangères comme Prague ou la Hongrie mais, je vous comprend, ces agressions étaient perpétrées par des armées socialistes et vous lea défendez ! Au fait, le 1er mai à Moscou il me semble que c'est bien l'armée socialiste qui défile ! Vous devez être fier !

Écrit par : octave vairgebel | 24/07/2009

Les commentaires sont fermés.