23/07/2009

Les publicités sexistes (1) : Osez enfin le plaisir avec un suédois

Mon blog de hier au sujet de la publicité Citroën à l'humour si fin "C'est le moment d'avoir une aventure avec une française" a évidemment suscité plusieurs commentaires… Certes, cette publicité est loin d'être la pire en la matière, certes, les préoccupations des genevoises et genevois ne sont pas focalisées sur ce genre de problématique.

 

Mais en même temps, je ne comprends pas très bien pourquoi notre "liberté" – complètement dévoyée par la société de consommation - doit nous conduire à subir des plaisanteries de corps de garde et à entretenir des stéréotypes ringards ?


D'ailleurs, justement, essayer de donner des droits égaux aux hommes et aux femmes (salaires, représentation politique, tâches ménagères, enfants, etc.) passe par la lutte contre tous les stéréotypes qui confortent la notion d'inégalité intrinsèque et qui servent donc ensuite à légitimer les différences.

 

Que n'importe qui, à titre privé, fasse une plaisanterie de ce genre dans un cercle restreint, ne me pose pas de problème particulier. Mais qu'une publicité diffusée en masse use de clichés éculés qui confortent des stéréotypes sexistes, en 2009, ça non ! Ce n'est plus possible !

 

En fait, la confusion de notre société de consommation fait que nous ne savons (voulons) pas distinguer une liberté authentique (la liberté d'expression) d'une activité commerciale (la vente de voiture) qui entrave d'ailleurs la liberté des femmes (Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité) et nous rechignons donc à censurer ce genre de publicités car personne ne veut passer pour un moralisateur, un "intégriste"… Ce qu'on me reproche – comme mon manque d'humour (sic !) - d'ailleurs dans les précédents commentaires…

 

Idéalement, Citroën, les voitures des hommes des cavernes, devrait renoncer de lui-même à de telles publicités. Maintenant, on voit bien que ce n'est pas le cas, les lumières se sont éteintes chez nos voisins et l'humour ringard est considéré comme "porteur"… Donc on ne peut se contenter de vouloir cet idéal.

 

Alors, soit on censure les pubs qui contreviennent aux lois (ce que je trouve en fait plus simple… mais je me trompe peut-être ?), soit – et c'est la logique de l'époque, qui est lourde, compliquée et qui n'empêche pas la poursuite de ce petit jeu des publicitaires avec les "limites" (quelle audace ! hahaha !) – on autorise tout et ensuite on agit – pétitions, blog come celui-ci, voies judiciaires – pour faire condamner les auteurs avérés des abus… Avec tout ce que cela comporte de blablas débiles sur de pseudo-atteintes à la liberté et d'avocats bonimenteurs qui montent aux barricades comme Don Quichotte… Bof !

 

Mais allez ! Une fois n'est pas coutume, je vous offre ma propre publicité fraîche du jour… Quel humour n'est-ce pas ? hahaha !

PubCamionViking_3.jpg

12:23 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : publicité, sexisme, citroën, liberté | |  Facebook

Commentaires

Génial ce texte. Et le clin d'oeil avec les lego....encore mieux.

Écrit par : Claudia Cotting | 23/07/2009

Et bien... "le vôtre est trop gros, il pue, il ronfle et ne sert plus à rien"... ça c'est pour les hommes. Lourd, méchant, gras, bête.

"l'aventure avec une française", c'est pour les femmes... Léger, sympathique.

Mais c'est bien sûr: mieux vaut ne pas être un homme dans le politiquement correct masculin auto-flagellatoire!

Cherchez le biais, car je ne suis pas convaincu que ce soit de l'humour, même de corps de garde. A moins que ce ne soit un autoportrait. Car à force d'étaler ses projections, l'auteur nous donne à voir plus que sa photo...

Quand à une société aseptisée par la loi, avec juste quelques droits dans son appartement, sans débat, sans plus aucune possibilité de discuter, ce n'est pas ma tasse de thé. L'humour d'une pub légère permet un recul amusé, et non un enfermement dans les stéréotypes. Mais encore faut-il en être capable. Il faut peut-être interdire dans la loi les gens qui n'ont pas ce recul...

Écrit par : hommelibre | 23/07/2009

C'est terrible de ne pas aimer l'humour, c'est encore pire de ne pas le comprendre. Malgré tout, il est évident qu'aucune femme socialiste ne peut éveiller l'érotisme chez un homme car Cruella, Roth-Bernasconi, Jaggi, Purro le pot à tabac, entre autre font partie des thons. Peut-être que Garbani....mais elle picole trop, c'est normal dans ce parti !

Écrit par : octave vairgebel | 23/07/2009

S'offusquer de cette publicité sous prétexte de sexisme me semble parfaitement ridicule. Pourquoi ne pas s'en offusquer sous prétexte de nationalisme ou de protectionnisme mal placé?

L'auteur de ce billet surfe sur la vague du politiquement correct: il fait semblant d'être choqué. Ne soyons pas dupes. Il fait semblant de voir du sexisme là où il n'y en a pas.

Sa production du jour est par ailleurs assez mauvaise, et parfaitement révélatrice:
- Alors que la publicité de Citroën a deux sens (c'est en cela que réside l'humour), la tentative d'imitation n'en a qu'un. En effet, "une française", "une allemande", "une italienne" signifie, en français, "une voiture française", "une voiture allemande", etc. - on dit par exemple: "je n'aime pas les japonaises", et cela n'est ni sexiste, ni raciste. En revanche, à ma connaissance on ne dit pas "un suédois" pour parler d'un camion suédois (sans compter qu'en plus, la notion de "camion suédois" n'évoque rien du tout en matière d'automobile).
- Alors qu'il n'y a pas de méchanceté intrinsèque dans la publicité de Citroën, la production de l'auteur du billet est, elle, pétrie de méchanceté pour le mari qui est sensé ne pas être à la hauteur et qui est roulé dans la boue.

L'auteur du billet essaie de nous faire croire que la publicité Citroën est du même niveau que sa propre production. Ce n'est pas vrai. L'imagination de l'auteur est bien pire que la réalité qu'il fait semblant de dénoncer.

Écrit par : Ahmad Shah Massoud | 23/07/2009

Hommelibre me fait poiler en reprochant à R.Deneys de faire son autoportrait...

Parce qu'il a mal vécu sa séparation et a subi, visiblement, une profonde injustice, il passe son temps à fustiger les féministes. Il n'a d'opinion que sur ce sujet. Dans le genre autoportrait du père-maltraité-par-une-justice-féministe-et-qui-considère-donc-que-toutes-les-femmes-qui-ont-des-revendications-sont-des-salopes-comme-celle-qui-l'a-fait-tant-souffrir il est quand même le meilleur.

Ca me fait penser à cet ancien président de l'UDC Genève, facho comme pas deux, qui est entré à l'UDC parce qu'il s'était fait piquer son porte-monnaie... par un noir...

Pour en revenir à notre sujet, bien sûr que cette pub est sexiste. la question de la censure, par contre, est plus problématique (on peut être féministe conviaincu-e et aimer la liberté d'expression, même idiote, c'est peut-être ce qui sépare mon idéal de celui de Roger...)

Ceci étant, merci Hommelibre de continuer à nous faire rire avec votre monomaniaquerie pathétique ,o)

Écrit par : ni gauche, ni droite | 23/07/2009

Ah Dieu que la société serait drôle, s'il n'y avait que des hommes comme Roger Deneys au pouvoir et si on leur laissait le pouvoir de tout interdire !

:o)

Écrit par : Blondesen | 23/07/2009

Blondesen, Roger n'est pas le seul à nous faire marrer, pensez à Spielmann, Grobet, Bob l'Eponge, Brunier, Mouhanna, Vanek, Rodrik, tous des "vieux débrits" de la politique genevoise. Je n'ose pas parler de Roth-Bernasconi, infirmière de profession et qui ne sait pas se que c'est que la proctologie !!! Un pucier lui a donner un bouquin traitant de ce problème et elle a avoué qu'elle ne connaissait pas le sujet ! (Les autres sujets non plus du reste !)

Écrit par : octave vairgebel | 23/07/2009

@ ni gauche ni droite... ni lunettes:

Dommage que vous lisiez si mal, vous auriez évité de dire deux grosses bêtises:

"Dans le genre autoportrait du père-maltraité-par-une-justice-féministe-et-qui-considère-donc-que-toutes-les-femmes-qui-ont-des-revendications-sont-des-salopes-comme-celle-qui-l'a-fait-tant-souffrir": il ne s'agit pas de moi en tant que père. Mais pas grave, chacun ses clichés, vous avez les vôtres qui vous font lire autre chose que ce que j'écris. Et, comme vous ne l'avez pas lu, je défends de nombreuses fois des femmes contre les injustices et discriminations, et je fais largement la part des choses. Vous devez être un-e féministe que je décris avec talent à de nombreuses reprises pour être aussi polarisée quand vous me lisez.

"Il n'a d'opinion que sur ce sujet. "

Je crois surtout que vous ne lisez que cela, car je parle de nombreux autres sujets, mais ce n'est pas grave il y a tant de gens qui ne savent ni lire ni écrire, un-e de plus ou de moins...

Et surtout il y a des interventions qui ne servent ni à débattre, ni à analyser, ni à défendre une vision. La vôtre en fait partie.

Et puis, si je vous amuse et vous fais rire, ne vous en plaignez pas... Moi j'en suis ravi.

Écrit par : hommelibre | 23/07/2009

Qu'est-ce qu'on doit se marrer chez les socialistes!
Je me réjouis de vos prochains billets! ^^

En dehors de ça, j'applaudis la pertinence du propos d'Ahmad Shah Massoud. La hausse et le guidon sont parfaitement alignés ; le tir est réussi. ;-)

Écrit par : Quentin ADLER | 23/07/2009

Votre billet aggrave votre cas! Je ne sais si vous avez eu la chance de recevoir une instruction, ni où, ni avec qui, mais votre « humour » gras-double date un peu. A tout prendre, je préfère le corps de garde aux « Versets socialistes »...

Écrit par : jmo | 23/07/2009

Mr. Deneys, je vous conseille de rester dans la politique. Parce que comme publiciste vous seriez vraiment nul. Le principe de la publicité c'est de faire rêver les gens comme tente de le faire la pub Citroën, pas de leur renvoyer l'extrême sordidité de leur quotidien au visage !

Mais j'ai l'impression de comprendre enfin ce qui vous dérange dans cette publicité. Pour vous elle semble être une incitation à l'adultère. Une incitation à se dire "Y'en a marre de la Gertrude, je vais me trouver une petite française pour les vacances !" Mais personnellement je n'y ai pas vu ça. Ca doit donc être votre fantasme personnel qui transperce. Pour moi ça parle de la rencontre, du coup de foudre, de l'amour. Il n'est mentionné nulle part que cette pub s'adresse à des gens mariés. Il s'agit d'ailleurs d'une voiture de jeunes et le but est d'intéresser les jeunes.

Et au passage, dans une aventure sentimentale, il faut être deux. Où avez-vous vu que c'est nécessairement la femme dont on profite dans une relation de courte durée ? J'ai vu des cas où les femmes profitaient bien de leurs rencontres de vacances aussi. Parfois même au détriment de l'homme qui espérait plus. Tiens je me souviens même l'avoir vécu il y a très longtemps. Bref, les relations c'est pas facile car on ne recherche pas forcément la même chose. Mais rejeter la responsabilité de cela sur un seul des deux sexes est une idiotie.

Écrit par : Kad | 23/07/2009

Kad: analyse intéressante!

Écrit par : hommelibre | 23/07/2009

M. Deneys a raison: cette publicité de Citroën est scandaleuse. Mais il a tort sur l'objet du scandale: cette publicité de Citroën n'est pas sexiste, mais homophobe.

En effet, comme d'autres l'ont relevé avant moi, la perspective d'avoir une aventure avec une femme française n'est pas une attaque unilatérale contre les femmes, mais contre l'union conjugale. En effet, la femme française de l'aventure à laquelle Citroën nous invite est peut-être mariée et elle va délaisser son mari pour nous (chose que j'arrive parfaitement à imaginer). Notre femme à nous n'est donc pas la seule victime de l'aventure - un autre homme en pâtira aussi. Exit, donc, le sexisme.

Mais M. Deneys pourrait peut-être recycler sa note en la ré-orientant vers une dénonciation de l'homophobie. Car de toute évidence, la publicité de Citroën oublie les hommes homosexuels - qu'ont-il à faire, eux, d'une aventure avec une Française? On notera que, dans leur machisme invétéré, les publicitaires de Citroën affichent (c'est le cas de le dire) le vieux fantasme masculin de l'homosexualité féminine, qui, elle, est "bien évidemment" tolérée.

Citroën n'a pas envie de vendre ses voitures à des hommes homosexuels. C'est là que réside le vrai scandale.

Mais non, je plaisante. J'essaie juste d'être un peu plus logique que M. Deneys et de démontrer le caractère absurde et ridicule de sa démarche.

Écrit par : Till Eulenspiegel | 24/07/2009

@Till : plus logique, je ne sais pas. Mais drôle - cette fois pour de bon - certainement ! Merci ! Mais vous remarquerez que je rétablis l'équilibre avec le camion suédois...

Écrit par : roger deneys | 24/07/2009

"Renvoyer l'extrême sordidité de leur quotidien au visage" ? Mais je ne parle que de camions, c'est vous qui interprétez ma publicité de travers...

"Faire rêver les gens" ? Avez-vous vérifié auprès de votre compagne ou d'autres femmes si mon slogan ne les fait pas - un peu - rêver ? Je me demande...

Ensuite, le problème, est qu'à force de s'abreuver de TF1, de lire seulement des journaux débiles, 20 minutes, Gala, Voici, Autoplus, Foot Magazine & Cie, on ne distingue d'une part plus très bien ce qui est "normal" (humain, dans un sens humaniste) de ce qui est "virtuel" (peoplarisé, enjolivé, du walt disney pour adultes) et qu'on ne réagit plus à ce qui devrait nous heurter chaque jour, parce qu'indigne de notre société et des moyens dont elle dispose pour élever l'Homme.

Et d'autre part on ne parle plus très bien le français... Donc on ne comprend pas non plus très bien les sous-entendus et on ne réagit pas...

Tapez "avoir une aventure" sur Google pour voir... cf. http://www.google.ch/search?hl=fr&q=avoir+une+aventure&btnG=Rechercher&meta=


Ensuite, cherchez une "française" : cf. http://www.google.ch/search?hl=fr&q=fran%C3%A7aise&meta=

Je n'y lis nulle part, en tout cas dans les premières références, que cela veut dire une "voiture française"... C'est bien l'association de la photo de la bagnole avec les mots "une française" qui fait qu'on comprend qu'il pourrait s'agir d'une voiture française et pas d'une femme française... c'est d'ailleurs le ressort du fameux "humour" de cette publicité... ha mais non ! On ne parlait bien entendu pas d'une aventure avec une femme ! On parlait d'essayer cette voiture ! Tellement drôle...

Ensuite, sur les interdits.

A mon avis on pourrait tout aussi bien vivre à Genève sans des pubs aussi stupides. Personne n'y perdrait rien et l'égalité hommes-femmes y gagnerait certainement.

Ensuite, trop facile de gloser en prétendant que je suis un censeur, liberticide, voire totalitariste... Petit rappel (mais cela vous intéresse certainement moins que la défense des pubs Citroën) : lors de ces 4 dernières années, la majorité de droite du Grand Conseil, contre l'avis des socialistes, a notamment interdit l'affichage sauvage, ce qui est une atteinte autrement plus grave à la liberté d'expression : maintenant, avec du fric, Citroën ou un bordel peuvent faire de la pub dans les rues de Genève, mais l'association des amis de l'Usine, de Rhino, etc., qui défendent des projets autrement plus respectables, en sont privés...

Pour le reste, pour Octave - je remercie tous les autres contributeurs même s'ils ne sont pas d'accord avec moi - je crois que c'est le moment de commencer d'une part une cure de repos dans un centre de soins pour alcooliques (la maison de l'Ancre p.ex.) et d'autre part une thérapie pour essayer de trouver un moyen de sortir des quelques vannes si plates et si mauvaises que vous ressortez à longueur de journée. Ou alors faites un effort car c'est pénible. VRAIMENT.

Écrit par : roger deneys | 24/07/2009

Roger, concernant l'alcoolisme, depuis le temps que vous m'avez promis une toflante, je meurs de soif ! Mais vous m'étonnez encore en prédendant que l'Usine, Rhino et leurs amis sont respactables ! Peut-être que le PS devrait ouvrir une souscription en faveur de ces branleurs ! Ce n'est jamais qu'une faune qui vit aux crochets des citoynes ! Bon, je sais, c'est l'année des hannetons et vous râtissez large ! Santé !

Écrit par : octave vairgebel | 24/07/2009

"Mais je ne parle que de camions, c'est vous qui interprétez ma publicité de travers..."
Certes. Mais quel camion sordide !

"Avez-vous vérifié auprès de votre compagne ou d'autres femmes si mon slogan ne les fait pas - un peu - rêver ? Je me demande..."
Je pense que vous risquez plutôt de faire pleurer celles qui se sentent concernées...

"Je n'y lis nulle part, en tout cas dans les premières références, que cela veut dire une "voiture française"... C'est bien l'association de la photo de la bagnole avec les mots "une française" qui fait qu'on comprend qu'il pourrait s'agir d'une voiture française et pas d'une femme française... c'est d'ailleurs le ressort du fameux "humour" de cette publicité... ha mais non ! On ne parlait bien entendu pas d'une aventure avec une femme ! On parlait d'essayer cette voiture ! Tellement drôle..."

Évidemment, je ne dis pas le contraire. Ce que je dis c'est qu'avoir une aventure avec une française n'est pas forcément mal, et surtout pas forcément misogyne. Je trouve que vous faites une interprétation toute personnelle et que vous voulez en faire une vérité objective.

Quand à votre jugement sur l'humour de l'affiche, je dois dire qu'il y a plein de pubs sensées être drôles qui ne me font pourtant pas du tout rire. Alors, faut-il toutes les interdire ?

"A mon avis on pourrait tout aussi bien vivre à Genève sans des pubs aussi stupides. Personne n'y perdrait rien et l'égalité hommes-femmes y gagnerait certainement.

Ensuite, trop facile de gloser en prétendant que je suis un censeur, liberticide, voire totalitariste... "
Et bien si. Vouloir empêcher autrui de s'exprimer alors qu'il n'y a rien d'illégal dans ses propos, ça c'est justement de la censure totalitaire. Même si sur le fond tout le monde se fout de la pub Citroën, l'interdire sans prouver qu'elle a contrevenu à la loi, c'est la porte ouverte à toutes les dérives.

Et votre comparaison avec l'interdiction de l'affichage sauvage est risible. Personne n'a interdit à ces associations de faire de la promotion pour les manifestations qu'elles organisent. On leur a juste interdit d'utiliser pour cela des surfaces non prévues à cet effet. Qui jusque-là devaient être nettoyées avec difficulté aux frais du contribuable ce qui est franchement anormal.

Enfin bref. Finalement, je vous remercie d'avoir abordé ce sujet. Avant je n'avais même pas remarqué cette affiche. Mais grâce à vous, j'ai décidé : ma prochaine voiture sera une Citroën car j'ai bien envie d'une petite aventure avec une Française ! Ca doit être bien une Française... ;-)

Écrit par : Kad | 24/07/2009

Les commentaires sont fermés.