12/06/2010

Commission de l'Energie : en route vers la géothermie (4) !

http://rogerdeneys.blog.tdg.ch/media/00/01/392391988.JPGLandau. Allemagne. Vendredi 11 toujours. Après Soultz, station expérimentale EGS (système géothermique stimulé: on créé des failles dans la roche et ensuite on y fait descendre de l'eau qui se réchauffe - env. 200 degrés - en circulant dans ses failles et qui fait tourner une turbine produisant de l'électricité en remontant), visite d'une installation industrielle commerciale, combinant chauffage à distance et production d'électricité, avec un système un peu différent, des forages moins profonds - on parle d'aquifères profonds - de l'eau moins chaude.
C'est peut-être ce type d'installations que nous verrons d'ici une vingtaine d'années à Genève.
Présentation en allemand... Pas évident pour tout le monde - les députés ne visent pas encore tous le Conseil Fédéral - après une longue journée !
Mais - c'est toujours un plaisir - la langue de Goethe est tellement belle !

11:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Faut arrêter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
La GÉOTHERMIE ??? Genève a déjà donné. Des recherches sismiques poussées pour trouver l'endroit le plus favorable du canton (Thônex), ça ne pouvait mener qu'à la réussite, ben non, un échec catastrophique, le deuxième trou n'a même pas été foré, la société de forage a fait faillite. Les températures escomptées n'étaient pas au rendez-vous. Des millions gaspillés. Mais heureusement pour la science, on connait maintenant de façon précise la stratigraphie du sous-sol genevois dans ce coin.
Bâle: endroit favorable, au bout du "graben" de la vallée du Rhin, pas loin de zones volcaniques: sondage interrompu en catastrophe, le sondage ayant causé un TREMBLEMENT DE TERRE; le derrick a été démonté illico, la justice est actuellement occupée pour les dédommagements dus au tremblement de terre.
On présente toujours la géothermie comme solution miracle généralisable universellement, en montrant les endroits les plus favorables de la planète, généralement des lieux associés à du volcanisme, et en faisant croire au public que ça marche partout, de l'énergie "gratos". Mais on tait les problèmes environnementaux causés par la géothermie. Lardarello: des tonnes de sels de bore qui sortent avec l'eau/vapeur et dont on ne sait que faire; chauffage d'immeubles dans la région de Paris: une eau chargée de sels minéraux toxiques qui attaque les installations et qui est cause de pollution, etc. etc. ...finalement pas mieux que les déchets (en quantités moindres) des centrales nucléaires...

Écrit par : KCN | 12/06/2010

Les commentaires sont fermés.