20/02/2015

Rythmes scolaires et vacances scolaires : peut-on et doit-on faire mieux à Genève ?

Très - trop ? - longues vacances d'été, très - trop ? - courtes vacances d'automne ou de Pâques/printemps ?

Enfants fatigués ? Parents épuisés ? Enseignants démoralisés ?

Trop longues périodes de scolarité sans coupure suffisante pour permettre aux enfants de récupérer ?

A mon avis, ces questions méritent d'être posées, sans tabou ni a priori, pour obtenir des réponses qui dépeignent les réalités des besoins des Genevoises et Genevois d'aujourd'hui, enfants, parents, enseignants, employé-e-s, employeurs, grands-parents, animateurs, etc.


 

La motion M2151 "pour des vacances scolaires genevoises plus équilibrées (Bon pour les enfants, les parents et les enseignants. Bon pour Genève)" que j'ai déposée au Grand Conseil devrait permettre de répondre à toutes ces questions.

Peut-être, d'abord pour nos enfants, pourrions-nous et devrions-nous par exemple raccourcir d'une ou deux semaines les vacances d'été pour allonger celles d'automne et/ou de printemps.

Peut-être que pas.

Ce qui est sûr, c'est que même si je peux, pour moi, apprécier les longues vacances d'été, je pense que les observations des parents qui vivent les rythmes scolaires et professionnels actuels méritent autre chose qu'une réponse négative à l'emporte-pièce... Et en ayant habité plus de 10 ans à la Jonction, j'ai aussi pu observer, notamment lors des activités d'été organisées par la Maison de quartier de la Jonction au Parc Gourgas, à 10m de là où j'habitais, à quel point l'été et ses longues vacances pouvait aussi devenir une galère pour certains parents... et donc aussi pour les enfants, soit livrés à leur propre sort (et en milieu urbain à la Jonction, même si ce n'est peut-être pas le pire car il y a le Rhône, ce n'est pas comme à la campagne ou sur les alpages des nostalgiques de l'enfance passée), soit "pris en charge" tant bien que mal par des parents ou grand-parents dépassés qui les laissent mariner toute la journée devant TF1, Cartoon Network ou M6...

Et c'est bien parce que j'ai aussi grandi dans un autre canton, avec une autre répartition des vacances, que je pense que cette question des vacances scolaires genevoises n'est pas taboue et que les adapter n'est pas une hérésie ...

Mais, c'est assez curieux d'ailleurs, à Genève, oser poser des questions, c'est parfois déjà trop... Dans le texte de ma motion, ce qui m'a valu le plus de commentaires à son dépôt, c'est d'oser évoquer l'hypothèse de soit faire le pont au Jeûne genevois (non, ça, ça a l'air d'être encore acceptable), soit - horrible sacrilège ! - d'évoquer l'hypothèse de renoncer au jeudi du Jeûne genevois pour passer au lundi du Jeûne fédéral...

Mais j'espère que nous pourrons avoir des réponses grâce à cette motion M2151 que j'ai déposée avec le groupe socialiste il y a déjà fort longtemps – juin 2013 ! - au Grand Conseil... et que nous devrions enfin traiter ce vendredi.

J'espère aussi, sans trop d'optimisme d'ailleurs, que l'inertie de l'habitude et de la tradition ne fera pas que cette motion soit rejetée de suite... Mais qu’elle sera soit renvoyée au Conseil d’Etat, soit d’abord étudiée en commission. Je pense aussi que les réponses à ces questions devraient dépasser les clivages politiques et ne viser que l’intérêt général, celui des enfants et des jeunes d’abord afin qu’ils puissent réussir leurs études dans les meilleures conditions possibles.

Point 24 de l'ordre du jour de la session du Grand Conseil des 19 et 20 février 2015.

https://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/M02151.pdf

... Et texte de la motion directement ici : M02151.pdf

10:12 Publié dans Formation, Général, Genève, Loisirs, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.