22/03/2017

Et vous? Est-ce que vous aimez les caisses automatiques?

Dans la grande distribution, chez Coop et Migros en particulier, pas un seul jour ne se passe sans qu'on apprenne que des caisses servies par du personnel sont ou seront remplacées par des caisses automatiques.

Sans qu'on nous en laisse vraiment le choix et sans qu'on sache si cette mutation répond à notre demande et nos attentes... Je serais donc ravi de connaître vos avis de consommateurs sur la question : merci par avance de remplir et partager le questionnaire en lien ci-dessous !

caisses automatiques, Coop, Migros, Saint-Jean, sondage, questionnaire
(c) Une révoltée de St-Jean

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeCt2c2PuA1w2igD...


Au-delà de mes propres convictions et des propos lénifiants tenus par les représentants de ces enseignes pour nous rassurer, il serait intéressant de connaître l'avis des consommatrices et consommateurs de toute la Suisse romande sur cette mutation et la façon dont elle se déroule : aimez-vous ou non les caisses automatiques ? Avez-vous été consulté avant leur installation ? Comment les utilisez-vous ?

Si vous en avez le temps et si cette question vous intéresse ou préoccupe, je vous remercie de prendre quelques minutes pour remplir ce questionnaire en ligne et le partager avec vos amis et connaissances !

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeCt2c2PuA1w2igD...

caisses automatiques, Coop, Migros, Saint-Jean, sondage, questionnaire

caisses automatiques, Coop, Migros, Saint-Jean, sondage, questionnaire
(c) Une révoltée de St-Jean

Commentaires

Je n'aime pas du tout ces caisses, je ne les utilise jamais et même si on m'y invite, car il y a trop de monde à la caisse avec un être humain, c'est exclu !!! Voilà, je réponds juste que non, que je préfère le contact humain, à la froideur d'une machine, désolé ! Et si on m'avait posé la question de l'intérêt de ces nouvelles caisses ( ce qui n'a évidemment pas été fait!), j'aurais répondu que mon/ma caissier/caissière préférée me manquerai trop ! Donc c'est sans moi ! Voilà c'est tout! Et demain, pensez à leur faire un grand sourire pour illuminer vos deux journée!

Écrit par : Benvenuto Seyda | 22/03/2017

Plus de guichets de poste, plus de guichets de banque, plus de caissières, plus personne a qui parler pour les gens quelque peu isolés. Et ensuite on s'étonne que les gens se désintéressent de la vie politique. Ils ont apparemment le tort de croire encore que la gestion de la cité passe par ceux qui la gouvernent.

Écrit par : Mère-Grand | 22/03/2017

Cette histoire de caisse électronique, c'est la face émergée de l'iceberg. Depuis les années 80's les sociétés ne cessent de remplacer les gens par des machines ou des ordinateurs. L’apparition du chômage incompressible correspond à l'introduction de l'informatique dans les bureaux. A présent ce sont les algorithmes qui vont même remplacer le conseil à la clientèle.

Perso, je n'aime pas ces caisses. Surtout lorsque j'achète beaucoup de marchandises. Mais, il m'arrive de les utiliser, lorsque la queue à la caisse "humaine" est longue.

Le plus navrant dans cette histoire, c'est que les entreprises de commerce de détail qui mettent en place ces caisses automatiques font des bénéfices énormes! Et leur clientèle est trop bien éduquée pour essayer de profiter de l'absence de contrôle pour passer en douce des produits!

Écrit par : Riro | 23/03/2017

Je suis absolument pour votre mention et pense que comme les robots nous devrions taxer ces caisses. Je refuse systématiquement d utiliser ce système.
Courage
Enrico

Écrit par : Zuffi | 25/03/2017

Merci pour tous vos commentaires.

Juste encore une chose à celles et ceux qui ne voient pas ici leurs commentaires : si je publie aussi volontiers des commentaires favorables aux caisses automatiques, je ne ne publie pas les commentaires du café du commerce, qui amalgament mon blog avec tout le parti socialiste genevois, voire tous les socialistes de l'univers.

Chacun a le droit d'avoir un autre avis que le mien mais il est exclu que je publie des insultes ou des généralités désobligeantes : un peu de politesse et de respect, svp !

Écrit par : Roger Deneys | 25/03/2017

Je ne pense pas qu'il faut avoir un avis tranché sur ce sujet. Des jours oui, des jours non...
Ce matin même, une seule caisse ouverte, quelques clients qui semblent prendre plaisir à faire attendre ceux qui sont après eux : j'aurais beaucoup aimé pouvoir disposer d'une caisse automatique...

Écrit par : Géo | 25/03/2017

Ayant fais mon apprentissage dans cette branche, je devrais être contre ces caisses automatiques. Mais, j'ai décidé de les utiliser dans mon intérêt pour les grosses courses, pas pour 3-4 choses, car payer des petites sommes avec une carte de crédit, je trouve cela complétement ridicule !
Depuis que ces grands distributeurs ont supprimés les prix sur leur emballages (à part la marchandise fraîche) je me retrouve après avoir payé à une caissière avec un ticket qui ne me sert plus de contrôle puisque je ne me rappelle pas de tous les prix affichés sur les étalages. Qui est-ce-qui a assez de mémoire pour retenir cela ?? Il m'est déjà arrivé avec le pointeur de constater que le prix du pain était faux, car emballé dans un faux cornet. Avec le pointeur, je peux de suite vérifier les prix affichés avec mon compteur. Tout est fait au détriment des caissières et surtout pour encore plus de profits.

Écrit par : Thérèse | 27/03/2017

« ces caisses seront là pour améliorer votre passage en caisse »

Mensonges !

Ce système c'est juste pour économiser du personnel sans baisser les prix de la marchandise. Donc c'est non.

Et à l'avenir, j'éviterai toutes les enseignes qui pratiquent de cette façon.

Et moi je n'ai pas envie de remplacer un vendeur ou de travailler d'une quelconque façon pour un magasin, sans en retirer un avantage substantiel. Le client c'est moi. S'ils ne veulent pas me servir, ou me gratifier pour le travail que je leur évite, tant pis, j'irai voir ailleurs.

Écrit par : petard | 27/03/2017

Thérèse@ la plupart du temps, on fait ses courses dans les mêmes magasins. Donc on fait confiance aux caissiers/ères que l'on croise si souvent...Il m'arrive de jeter un coup d'oeil au ticket, je n'ai jamais vu d'erreurs. C'est donc un argument en faveur de la présence humaine aux caisses.
L'argument réciproque, c'est qu'être seul force le client à vérifier, ce qui n'est pas mauvais du tout.
Moralité : il faut les deux types de caisse et les utiliser selon son humeur...

Écrit par : Géo | 27/03/2017

Farouchement contre, on n'en peut plus de ces machines qui nous terrorisent dans un premier temps mais que l'on nous impose .... l'être humain, le rapport humain est remplacé partout et dans tous les domaines et tout cela dans un seul et unique but : plus de profit... On vit vraiment une époque formidable !!

Écrit par : Bernie | 27/03/2017

Le client qui n'a pas que cela à faire peut ne pas apprécier du tout ces caisses automatiques, d'une part, et réaliser, de l'autre qu'elles sont promesses de chômage prolongé en cas de crise car les caisses "humaines" dépannaient pas mal de personnes en recherche d'emploi bonnes comptables.
Les techniques, les robots prendront de plus en plus son travail à l'homme.
Préservons les caisses "humaines" sans oublier l'aimable sourire de la caissière, ou caissier, un mot ou deux en passant, bref! ce qui appartient au savoir-vivre en cordialité et bonne intelligence.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/03/2017

Le samedi 25 mars à l'heure de fermeture à la petite Coop de chemin des Sports nous étions très nombreux à faire la queue devant la seule caisse "humaine" (sur deux) ouvertes. Le personnel nous a invité à rejoindre les caisses automatiques (plus nombreuses que caisses "humaines") et nous avons tous refusé. Face à cette résistance une deuxième caissière est venue et a ouvert la deuxième caisse "humaine". Ce n'est pas normal de fermer les caisses "humaines" pour diriger les gens vers les automates.

Je suis contre la généralisation des caisses automatiques. Elle peuvent être installés dans certaines grandes enseignes en nombre limité (sans réduire le nombre des caisse "humaines"), mais utilisées seulement à l'heure de pointe pour dépanner les caisses "humaines".

Écrit par : Jackisch | 27/03/2017

Chapeau à vous tous d'avoir tenu tête !
A la Coop en principe je passe à la caisse humaine et je n'utilise pas leur Passabene. J'utilise ce système ailleurs.
D'envoyer les clients aux caisses automatiques n'arrange pas tout le monde, surtout ceux qui n'ont pas de carte de crédit, beaucoup de personnes âgées par exemple. C'est bien pour les personnes ultra-pressées.
Que pouvons-nous faire pour arrêter ces automates ?
Je souhaiterais que l'on nous remette les prix sur toutes les marchandises, ce qui a été supprimé et qui permettait de vérifier nos tickets, cela serai plus juste et compréhensible. Là, j'ai l'impression d'acheter les yeux fermés. Des augmentations de prix peuvent aussi passer inaperçus.
Mais, je suis aussi contre ces automates.

Écrit par : Therese | 27/03/2017

C'est caisses sont bien fabriqués quelque part, mise au point et testées par des humains, qui par leurs compétences gagnent un meilleur salaire que les caissières et ainsi payent plus d'impôts en tout cas suffisamment pour contribuer au budget de l'état.

Écrit par : paul | 29/03/2017

moi! je suis contre
-les gens qui ne me saluent pas
-les gens qui n’éteignent pas le téléphone et m'ignore trop accaparé dans leur discussion stérile.
-qui pour un oui ou pour un non passe ses nerfs sur moi.
-qui me toise et qui me prenne pour leur domestique.
-qui me prédise un avenir de chômeur ou chômeuse
et vous parlez de contact humain;il est ou le contact humain dans ces cas là?
Alors chers clients,chers clients;prenez le temps de demander notre avis
Et vous dans votre travail n’êtes vous pas soumis à l'informatisation?

Écrit par : pierre olivier | 03/04/2017

Cela a commencé avec les pompistes.
Cela a continué avec les agences bancaires.
Cela s'est étendu avec les barrières de péage en France.
Cela a atteint les caisses de certains commerces.
Bref, vous avez été embauché:
comme pompiste,
comme banquier,
comme caissier,
et vous n'êtes pas payés pour ces travaux.

Or tout travail mérite salaire.

Écrit par : Charles | 03/04/2017

"les gens qui ne me saluent pas" A vrai dire, j'évite de saluer le personnel en me disant que s'ils doivent saluer tous les clients, c'est un peu la corvée...

Écrit par : Géo | 03/04/2017

Que les épiciers de quartier reviennent et ces trust perdront la clientèle qui a fait d'eux ce qu'ils sont!

Écrit par : Patoucha | 03/04/2017

En Australie les caissières font plus que vous dire bonjour, ils vous demandent aussi, systématiquement et en souriant, si vous allez bien.
Je ne crois pas que leur vie en est plus pénible que celles des caissières de chez nous.

Écrit par : Mère-Grand | 03/04/2017

Répondez au questionnaire, n'hésitez pas, il y a actuellement près de 550 réponses ! Votre avis est important ! Sur http://bit.ly/SondageCaissesAutomatiques

Et pas d'inquisition dans ce questionnaire, les questions sont posées pour savoir s'il y a des différences entre les hommes et les femmes, les plus jeunes et les plus âgés, les sympathisants de partis de gauche ou de droite, les moins riches et les plus riches, etc.

Merci d'avance !

Écrit par : Roger Deneys | 03/04/2017

Je pense d'ailleurs que le fait d'exiger des vendeurs qu'ils soient aimables, regardent les gens dans les yeux et les saluent, comme cela se fait aussi partout aux USA rende leur tâche plus difficile, au contraire.
Ils s'en tirent toujours mieux que ceux qui sont au chômage.
Il va de soi que tout cela n'excuse pas les abus commis par les employeurs ou les clients, que ce soient de l'exploitation pure et simple (comme on dit), de la grossièreté ou même du harcèlement.

Écrit par : Mère-Grand | 03/04/2017

Patoucha @ "Que les épiciers de quartier reviennent et ces trust perdront la clientèle qui a fait d'eux ce qu'ils sont!"
Ma parole, vous n'y avez jamais mis les pieds ou alors vous avez perdu la mémoire!
l'épicerie de quartier, c'est une longue file de vieux à la caisse qui chacun raconte ses misères durant un quart d'heure et après cherche désespérément sa petite monnaie durant dix minutes pour enfin payer.
Chacun ses goûts et vive les caisses automatiques ! Il n'y en a pas encore dans ma petite *** de quartier, je sens que je vais lancer une pétition pour que cela se fasse...

Écrit par : Géo | 04/04/2017

Je pense qu'il y a de la place pour les deux options. Elles sont complémentaires et je ne vois pas la nécessité d'opposer les deux options. Chacun doit pouvoir y trouver ce qui lui convient le mieux, au moment précis où il doit l'utiliser. Sans contrainte, sans obligation contraire à ses choix. Mais on n'empêchera pas cette tendance car - et les grandes surfaces le savent - il y aura de plus en plus de clients qui voudront pouvoir utiliser les outils de dernières technologie. De toute façon, ne soyons pas nostalgique, il y a bien longtemps que la notion de service s'est affadie au point de pratiquement avoir disparu dans bien des négoces.

Écrit par : uranus2011 | 04/04/2017

Les poinçonneurs de tickets de mont disparu, est-ce si terrible que ça? Quand aux caissiers/caissière aux péages d'autoroute, qui parmi vous rêve de ce job?

Selon mon expérience personnelle, j'ai bcp plus de contact avec les caissières aux caisses automatiques : je dois leur demander de l'aide, ce kiwi est-il jaune ou vert, est-il bio? Et ce petit pain: je ne le trouve pas parmi les images. Et puis, je vais vers elles pour demander les petits timbres à collectionner.

Aux caisses "humaines", les gens bavardent avec la personne qui les accompagne, disciplinent leur gamin, sont plongés dans leur téléphone.... Demande-t-on aux caissières ce qu'elles en pensent, ce qu'elles préfèrent ? Ont-elles tant de contacts humains enrichissants que ça?

Voir ce livre paru récemment en France, où l'auteur décrit la vie d'une caissière. Notamment, la maman qui dit à son gamin: "Si tu ne travailles pas à l'école, tu finiras caissière comme elle" sans daigner adresser un regard à l'être humain qui travaille à la caisse.

Combien d'entre vous dites bonjour aux chauffeurs TPG? À votre facteur? Aux APM? Aux balayeurs?

Écrit par : Arnica | 04/04/2017

Comme uranus 2011, je pense que les deux formules sont complémentaires, mais il faut que la clientèle fasse savoir, qu'elle veut les deux possibilités et qu'on n'acceptera pas la disparition des êtres humains.

Si on laisse une seule caisse avec caissière, c'est sûr que la situation deviendra pénible pour tout le monde ! On peut pourrir la situation très facilement et faire croire que le self-service est la seule solution possible.

Charles a raison : dans nos pays "riches", on se retrouve souvent à effectuer les petits boulots d'autrefois soi-même.

Lorsqu'on a l'occasion d'être aidé par des humains dans d'autres pays, on mesure la différence. je pense p.ex. au métro et aux gares de Londres. Quel soulagement de pouvoir poser une question et d'être redirigé sans devoir décrypter des schémas , dont il faut d'abord comprendre la logique, la tarification etc etc.
On comprend, que ces jobs ont leur coût et qu'ils sont probablement sous-payés, mais à la fin, quelqu'un paye de toute façon pour un chômeur ou pour le "revenu universel". Ce quelqu'un,c'est le contribuable ...

Dans leur pub, la Coop et la Migros véhiculent un message "sympa", de convivialité, de proximité de la nature et des valeurs traditionnelles. Tout n'est que poésie et esthétique champêtre !
On ne peut pas en même temps enlever le personnel de caisse, c'est totalement contradictoire.
Comment proposer que l'on achète des produits de proximité, un peu bio, très sains et sans pesticides, tout en aidant les paysans de montagne et en rêvant de Heidi et de faire ça dans un magasin hyper-moderne, en scannant soi-même lesdits produits ?
J'ai l'impression que les clients sont pris pour des gogos.

Écrit par : Calendula | 04/04/2017

J'avoue les utiliser mais je n'en fais pas une priorité. S'il m'arrive de faire des courses dans un commerce d'une autre ville que celle où j'habite, je ne les utilise pas, préférant m'adresser à une personne plutôt qu'à un ... robot ne sachant qu'encaisser.

En revanche, ce qui est fort déplaisant, c'est de savoir que dans certains magasins - rayons non alimentaires-, il y a une voire seulement deux caisses disponibles : Est-ce normal ? Non, seuls les bénéfices comptent !!!

Bonne journée à tous.

Écrit par : Marie | 04/04/2017

Les commentaires sont fermés.