25/09/2013

Mieux construire Genève. Ensemble. Pour toutes et tous.

Régions attrayantes et économiquement très attractives, cadres de vie aux atouts indéniables, la Suisse et Genève doivent aujourd’hui faire face à de nombreux défis pour espérer conserver à moyen et long terme une place enviée au niveau international.

Soutenir l’économie locale avec intelligence pour préserver des savoir-faire et des emplois durables, développer de nouvelles infrastructures de transports publics pour éviter l’asphyxie en termes de mobilité, maintenir une cohésion sociale forte pour lutter contre toutes les formes d’exclusion et de violence et nous permettre de vivre le plus en paix possible, développer notre système d’éducation et de formation pour permettre aux plus jeunes de trouver des emplois à haute valeur ajoutée, construire des logements en quantité suffisante et à des prix plus raisonnables tout en évitant le gaspillage du sol, les enjeux sont multiples. Et complexes, d’autant plus que les intérêts des uns entrent facilement en conflit avec ceux des autres quand l’espace, le territoire, est exigu et que la population croît.

Genève, cité internationale, qui donne parfois l’impression d’être plus tournée vers le monde que vers la Suisse, n’échappe certainement pas à cette complexité accrue ; elle y est même amplifiée par la frontière et la nécessité de concilier sur un si petit territoire des systèmes politiques et organisationnels si différents.

Pour faire face à ces défis, Genève doit changer.

Lire la suite

18/09/2013

Coupe arbitraire de 500'000 francs sur la subvention à la FGC : le PLR cherche-t-il à cacher son forfait avant les élections ?

Suite à une coupe arbitraire de 500'000 francs sur la subvention à la Fédération Genevoise de Coopération (FGC), les rapports sur le projet de loi PL11022 ont été étrangement escamotés de l’ordre du jour du Grand Conseil de cette fin de semaine. Le PLR n’assumerait-il pas sa déplorable alliance avec l’UDC et le MCG pour voter cette coupe injustifiée ? La question est ouverte.

 

FGC, PL11022, Grand Conseil, PLR, aide au développement, CICR, Genève, UDC, MCG


Lire la suite

29/08/2013

Soutenons la grève courageuse des «employés de solidarité» de Partage!

Mardi dernier, 27 août, j’ai rencontré les grévistes de Partage. Pour les écouter. Pour mieux comprendre. Après cette rencontre, je souhaite ici exprimer mon soutien total aux grévistes de Partage et à leurs légitimes revendications.

Comme la presse l’a relaté, ces grévistes travaillent chez Partage, essentiellement dans "l'entreprise" Cyclotri, avec des contrats de travail d’EdS, les « Emplois de Solidarité » créés, essentiellement par la volonté du PLR, du PDC et des Verts, pour les chômeurs de longue durée exclus des dispositifs fédéraux de l’assurance chômage.

Le moins que l’on puisse dire – et la gauche comme une partie des Socialistes, dont je faisais partie, l’avaient déjà dénoncé – ces « emplois de solidarité » posent de véritables problèmes qui, grâce à la grève très courageuse des employés de Partage, sont remis en lumière. J’en évoque rapidement deux.

Lire la suite

15/08/2013

Front républicain contre le MCG cet automne ? Rupture possible des négociations secrètes entre l’Entente et le MCG en réalité !

En lisant l’article du Courrier relatif à une rumeur d’alliance républicaine cet automne, j’ai finalement compris d’où elle venait...

Depuis plus d’un an, le MCG se comporte au Grand Conseil comme un véritable larbin de l’Entente, votant avec elle propositions antisociales après propositions antisociales, cadeaux aux riches après cadeaux aux riches et ne défend d’aucune façon les intérêts des petites gens, des « exclus du système » qu’il prétend défendre.

Genève, Entente, MCG, UDC, Elections cantonales, Conseil d'Etat


Lire la suite

25/07/2013

Abandon de la Plage des Eaux-Vives : l’ultime naufrage du Conseil d’Etat

L’annonce du Conseil d’Etat de ne pas faire recours contre la décision du tribunal – genevois - administratif de première instance empêchant la réalisation de la Plage des Eaux-Vives n’est pas une véritable surprise pour celles et ceux qui ont suivi avec attention les aléas de la politique cantonale genevoise ces 4 dernières années.

Cet abandon, affligeant, illustre même particulièrement bien l’absence de vision politique à long terme du Conseil d’Etat durant cette législature.


plage des eaux-vives,conseil d'etat

Lire la suite

12:21 Publié dans Général, Genève, Nature, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plage des eaux-vives, conseil d'etat | |  Facebook

05/06/2013

Nouveau quartier des Cherpines : les Socialistes se battent pour réaliser un véritable écoquartier qui offre des logements à loyers abordables

Alors que la Commission des Grands Projets Urbains (GPU) du Conseil municipal de Plan-les-Ouates étudie actuellement le Plan Directeur de Quartier (PDQ) du périmètre des Cherpines, force est de constater que, pour les Socialistes, la déception et l’inquiétude sont au rendez-vous car l’objectif annoncé initialement, y compris par les milieux immobiliers, de réaliser un écoquartier aux Cherpines s’estompe toujours plus.

Mais ce n’est pas une fatalité pour les Socialistes : nous voulons toujours réaliser un véritable écoquartier qui offre des logements à loyers abordables à la population genevoise.

logement, écoquartier, plan-les-ouates, loyers abordables, cherpines, déclassement


Lire la suite

14:43 Publié dans Développement durable, Genève, mobilité, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/05/2013

Pour un contrôle plus démocratique des enquêtes de police !

Laisser la tenue d'enquêtes et d'investigations policières en cas de soupçon de délit, en particulier des enquêtes sous couverture (des infiltrations), à la libre appréciation de la police (durant 30 jours) ou au seul accord du Conseiller d'Etat en charge de la politique de sécurité, et sans même régler les questions de la conservation des résultats des investigations qui seraient abandonnées sans avoir fait l'objet d'une procédure pénale ultérieure, est tout simplement choquant dans une démocratie digne de ce nom car le contrôle croisé des trois pouvoirs, exécutif, législatif et judiciaire, ou au moins de deux d'entre eux, est INDISPENSABLE lorsque des atteintes aux libertés individuelles sont potentiellement envisagées.

Genève, démocratie, police, PL11056


Lire la suite

18:07 Publié dans Général, Genève, Politique, Résistance, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/04/2013

Bouclier fiscal : aux Genevois de décider !

En politique, il faut parfois reculer pour mieux sauter : le canton de Genève manque aujourd'hui cruellement de moyens pour assumer des politiques sociale, environnementale - et même culturelle - dignes de ce nom : le nombre et la qualité des prestations baissent, les associations et la fonction publique sont à bout de souffle, le ras-le-bol est généralisé... Et les Genevoises et Genevois ne sont pas contents ! A raison ! L'opulence de la Cité n'est plus partagée comme elle devrait l'être.

Lire la suite

09:54 Publié dans Associations, économie, Femmes, Général, Genève, politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

19/03/2013

Budget 2013 : les douteuses leçons de démocratie du PLR

Ivan Slatkine et Renaud Gautier font feu de tout bois afin de tenter de justifier leur décision irraisonnée de proposer 2% de coupes linéaires sur le budget 2013 amenant à des coupes de 100 millions de francs sur l’éducation, la santé, la sécurité, des thèmes prioritaires pour les Genevois-es. Les arguments peinent à convaincre, c’est le moins que l’on puisse dire, reprenons-les.

Lire la suite

13:15 Publié dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/03/2013

L’égalité hommes-femmes n’est pas respectée dans le projet de budget 2013 (pour un budget par genre ?)

Il y a quelques mois, dans le journal Moneta 2/2012 de la Banque alternative suisse BAS, je lisais un article intitulé « L’argent public véritablement pour toutes et tous » qui m’a tarabusté tout au long des discussions relatives au projet de budget 2013 du Canton de Genève.

Cet article évoque une réflexion menée – et suivie d’actes semble-t-il - dans les pays nordiques et en Autriche: « La fédération, les länder et les municipalités doivent viser à l’égal statut des femmes et des hommes dans la gestion du budget public »

A Genève, le budget n’est « évidemment » pas conçu selon un modèle qui mettrait en évidence l’égalité – ou plutôt l’inégalité - des hommes et des femmes dans les choix effectués puisqu’il s’agit d’un budget par « politique publique » mais, depuis ma lecture du journal Moneta, je n’ai pu m’empêcher de considérer les choix faits en Commission des finances et au Grand Conseil aussi à l’aune de cette approche.

Et d’évaluer aussi les coupes proposées par le Conseil d’Etat ou les députés PLR-PDC-MCG et UDC selon ce critère.

Et le constat est sans appel : on peut aisément vérifier que les coupes et autres « économies » du Conseil d’Etat ou de la majorité de droite se font davantage au détriment des femmes que des hommes.

budget public par genre, romus romulus, hommes, femmes


Lire la suite

14:47 Publié dans Associations, Femmes, Formation, Général, Genève, Politique, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/03/2013

IN-146 « Stop aux hausses des tarifs des Transports publics genevois ! » : passons à l'acte !

Tout en partageant les préoccupations exprimées par les initiants de l’IN-146, à savoir d’offrir à la population des tarifs réellement attractifs pour les transports publics genevois, force est de constater que cette initiative n’était pas particulièrement bien formulée. En commission des transports lors de l’étude de l’initiative et lors des débats en séance plénière, les députés socialistes, en particulier mes collègues Loly Bolay et Antoine Droin, ont d’ailleurs défendu l’idée d’un contre-projet à cette initiative pour répondre à la problématique de façon plus judicieuse. Mais maintenant que l'initiative a été acceptée par le peuple, il faut la mettre en oeuvre dans les meilleurs délais pour respecter la volonté populaire et simplement corriger les erreurs et les oublis de son texte. Sans tarder !

Lire la suite

11:59 Publié dans Général, Genève, mobilité, Politique, TPG | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

07/02/2013

Fusion des Caisses de pension publiques : Non Monsieur ! Il n’y a pas de plan B !

Les "propositions" de M. Cyril Aellen sur son blog de la Tribune de Genève ne représentent en aucun cas un "plan B" qui permettrait "d’économiser aisément quelques milliards" comme il le prétend sans en faire la moindre démonstration chiffrée. Il est donc primordial de voter OUI à la fusion des caisses de pension publiques le 3 mars prochain pour éviter une catastrophe sociale et financière bien plus coûteuse au final pour Genève !

Lire la suite

14:07 Publié dans Economie, Genève, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cia, ceh, cpeg, caisses de pension, genève, 10847 | |  Facebook

05/02/2013

Pour Genève, pour l’avenir, OUI à la fusion des caisses de pension publiques le 3 mars prochain !

La fusion des caisses de pension publiques CIA et CEH qui est soumise à la sagacité des électrices et électeurs genevois le 3 mars prochain représente un véritable défi à 800 millions de francs cash : le bon sens, le pragmatisme, le OUI, sauront- ils triompher des arguments alambiqués et contradictoires des opposants ? Rien n’est moins sûr lorsqu’on voit fleurir les réactions anti-fonctionnaires dans certaines couches de la population et que les mensonges les plus grossiers servent d’arguments aux opposants. Quelques éléments de réponses pour vous convaincre de voter OUI, même sans enthousiasme, car la raison doit triompher, l’avenir de Genève et la crédibilité de Genève en dépendent.

En votant OUI, on ne fait pas un cadeau aux fonctionnaires, on injecte de l’argent frais supplémentaire dans les investissements des caisses de pension pour répondre aux nouvelles exigences du droit fédéral et c’est donc les milieux immobiliers, la bourse et les instituts financiers qui bénéficieront directement de cette manne, pas les fonctionnaires !

Lire la suite

12/11/2012

Le renard et le poulet

(Les histoires vraies de Tonton Roro).

Un carton de souvenirs presque totalement détruit par l’inondation de notre cave lundi dernier m’a fait retrouver cette photo, dans un piteux état. Mais il faut que je vous en raconte l’histoire véridique…

renard, rage, neuchâtel, police, 1980, port de neuchâtel, le renard et le poulet


Lire la suite

15:28 Publié dans Général, Humour, Nature | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

08/11/2012

Le PLR veut augmenter massivement les impôts des petits revenus, des indépendants et des classes moyennes. Mais préserver les grandes fortunes.

Alors que, comme chaque année le PLR, joue la carte de l’alarmisme outrancier pour condamner le projet de budget 2013 du Conseil d’Etat, un grand malaise se fait sentir quand on s’intéresse de près aux mesures prônées par le PLR pour améliorer le résultat du budget cantonal 2013.

Le PLR propose en effet une augmentation massive, de 25 francs à 365 francs, de la contribution personnelle, la « taxe » prélevée sur chaque déclaration, indépendamment de la situation financière de chaque contribuable. Ainsi, le multimillionnaire payera le même montant de 365 francs que l’indépendant, le chômeur, la vendeuse de grande surface ou le nettoyeur employés à temps partiel ou sur appel !

Selon votre revenu, cette proposition revient à augmenter vos impôts de plus de 400% - 1308% d’augmentation si vous avez le malheur de devoir payer 1 franc d’impôt ! - puisqu’à votre montant actuel d’impôt, vous devrez ajouter 340 francs ! Le graphique suivant illustrant l’impact de la proposition PLR sur vos impôts :

PLR, hausse d'impôts, budget 2013

Et prétendre que l’augmentation de la contribution personnelle n’est pas une augmentation d’impôts relève de la pure tartufferie PLR. Le bulletin de versement est le même et si la part d’’impôt est payée en francs suisses… la taxe ne l’est pas en monnaie de singe, mais bien aussi en francs suisses !

Lire la suite

10:05 Publié dans économie, Général, politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

31/10/2012

Budget cantonal 2013 : incompétence, infantilisme, mauvaise foi et pleurnicheries du PLR.

(ou « Le triomphe des eunuques », médiocre tragicomédie PLR en trois actes).

« Quand on fonce dans le mur, on n’accélère pas ! On fait marche arrière ! »

L’annonce par le Conseil d’Etat d’un projet de budget 2013 déficitaire, de l’ordre de -278 millions, n’était guère surprenante pour celles et ceux qui suivent les péripéties de la vie politique et économique avec un minimum de sérieux.

La décision des députés du PLR de ne pas renvoyer en Commission des Finances le projet de loi du Conseil d’Etat relatif à ce budget pour l’étudier et – si nécessaire – l’amender par des propositions d’économies ou de recettes supplémentaires était par contre véritablement surprenante de la part d’un parti largement représenté au gouvernement, avec 3 Conseillers d’Etat.

Que l’UDC ou le MCG, partis non gouvernementaux caractérisés par une quérulence inversement proportionnelle à la cohérence de leurs positions, puissent voter de la sorte pour exprimer leur refus du « système », je peux bien entendu l’admettre. Cela correspond aussi à l’absurdité intrinsèque de leurs votes tout au long de la législature :

  • acceptation quasi-systématique des propositions de nouvelles dépenses (tranchée couverte de Vésenaz, hausse des allocations familiales, etc. ; le summum étant atteint avec l’initiative de l’UDC pour une double traversée de la rade à quelques milliards… alors que ce parti pleurniche sur l’impossibilité des dépenses de quelques dizaines ou centaines milliers de francs au prétexte que les caisses sont vides) ;
  • refus tout aussi systématique des propositions de nouvelles recettes (hausses d’impôts, suspension du bouclier fiscal, hausses des tarifs du stationnement, etc.)

Mais qu’un parti théoriquement gouvernemental comme le PLR puisse se mettre au niveau des partis populistes non-gouvernementaux et refuse de renvoyer le projet de budget en Commission des finances pour l’étudier, voilà une étrange dérive qui mérite qu’on s’y arrête quelques minutes car elle révèle l’incroyable déni de réalité auquel se prête le PLR et donc son incompétence profonde à assumer sérieusement des fonctions gouvernementales.

Et si je ne suis pas totalement surpris que la composante L puisse en arriver à de telles extrémités démagogiques pour poursuivre son travail de sape et de démantèlement de l’Etat, je m’étonne que le R de James Fazy puisse s’y prêter, sauf à comprendre qu’il a définitivement perdu (vendu ?) son âme.

Pour mieux comprendre l’infantilisme profond de la décision des députés PLR, quelques rappels.

Lire la suite

11:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17/10/2012

Gâteau d'anniversaire virtuel...

Aujourd'hui, 17 octobre, c'est mon anniversaire... Vous prendrez bien une tranche de mon gâteau virtuel ?

Lire la suite

14:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

13/06/2012

Economie genevoise : le PLR vote 590'000 francs de taxes supplémentaires pour les cafetiers-restaurateurs !

Lors du vote du Budget cantonal 2012, le Conseil d'Etat avait proposé d'augmenter le montant des taxes payées par les cafetiers-restaurateurs pour générer 590'000 francs de recettes supplémentaires... Les PLR ont soutenu et voté l'augmentation des taxes. Les Socialistes l'ont refusée.

Campagne électorale oblige, le PLR et la droite genevoise dans son ensemble rivalisent d'imagination pour stigmatiser la soi-disant inconscience de la gauche et des socialistes genevois en particulier en matière de politique économique.

Du docile député libéral des milieux bancaires privés Edouard Cuendet au député radical directeur de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Genève, Jacques Jeannerat, les anathèmes fleurissent : les Socialistes seraient des adversaires de la santé économique de notre canton, des fossoyeurs d'entreprises, des tueurs d'emplois, etc.

Tintin aux pays des Soviets est manifestement toujours la lecture de chevet des députés du PLR... Et, c'est bien connu, les socialistes genevois font fuir les entreprises multinationales car ils sont cannibales...

Pourtant, dans les faits, en matière économique les fourmis Socialistes sont bien plus responsables et conscientes des enjeux réels que les cigales genevoises du PLR ou du Conseil d'Etat.

Lire la suite

12/06/2012

NON à un mauvais système de réseaux de soins !

Les réseaux de soins intégrés méritent une réelle attention de la part des collectivités publiques et leur développement est indispensable pour offrir à l'ensemble de la population des prestations de santé de qualité à des coûts proportionnés. Ils représentent une solution d'avenir s'ils sont mis en œuvre dans un contexte cohérent pour atteindre des objectifs clairs.

Or le projet soumis à votation le 17 juin 2012 suite à un référendum ne présente ni des conditions minimales de cohérence, ni des objectifs suffisamment clairs pour pouvoir être soutenu. Ces objectifs sont même très discutables.

Au-delà des arguments mis - à raison - en avant par les opposants, quelques considérations personnelles qui m'incitent aussi à refuser ce projet mal ficelé.

Lire la suite

10:26 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé, managed care, caisses maladie, médecine | |  Facebook

07/03/2012

Nestlé : le Grand Conseil genevois va-t-il condamner les atteintes aux droits des travailleurs et à la liberté syndicale, la « Nespression » ?

Nestlé réalise un bénéfice annuel de l'ordre de 10 milliards de francs. Mais au prix de graves atteintes à la liberté syndicale et aux droits des travailleurs. Cette situation n'est définitivement pas admissible et il convient de rompre le silence qui entoure ses pratiques indignes de la Suisse, surtout à Genève, cité des droits de l'Homme par excellence ! Pour ce faire, les Députés socialistes au Grand Conseil genevois ont déposé une résolution « Stop à la Nespression ! » (http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/R00686.pdf) qui sera débattue - et peut-être acceptée ? - la semaine prochaine, certainement jeudi 15 mars, au Grand Conseil.

Lire la suite