01/10/2013

Pour sauver le monde associatif genevois, allez voter dimanche !

Après la coupe de 1'753 francs dans la subvention à Pro Infirmis Genève, après les 500'000 francs de coupe imposés à la Fédération Genevoise de Coopération (FGC), voilà les contrats de prestations ramenés à une durée de 2 ans au lieu de 4 pour Camarada et le Centre de Contact Suisses-Immigrés (CCSI). Mais les exemples dramatiques sont bien plus nombreux.

Si vous voulez sauver le monde associatif de la débâcle lors de la prochaine législature, si vous voulez conserver une fonction publique de qualité aussi, allez voter dimanche, après ce sera trop tard !

Lire la suite

08/03/2013

L’égalité hommes-femmes n’est pas respectée dans le projet de budget 2013 (pour un budget par genre ?)

Il y a quelques mois, dans le journal Moneta 2/2012 de la Banque alternative suisse BAS, je lisais un article intitulé « L’argent public véritablement pour toutes et tous » qui m’a tarabusté tout au long des discussions relatives au projet de budget 2013 du Canton de Genève.

Cet article évoque une réflexion menée – et suivie d’actes semble-t-il - dans les pays nordiques et en Autriche: « La fédération, les länder et les municipalités doivent viser à l’égal statut des femmes et des hommes dans la gestion du budget public »

A Genève, le budget n’est « évidemment » pas conçu selon un modèle qui mettrait en évidence l’égalité – ou plutôt l’inégalité - des hommes et des femmes dans les choix effectués puisqu’il s’agit d’un budget par « politique publique » mais, depuis ma lecture du journal Moneta, je n’ai pu m’empêcher de considérer les choix faits en Commission des finances et au Grand Conseil aussi à l’aune de cette approche.

Et d’évaluer aussi les coupes proposées par le Conseil d’Etat ou les députés PLR-PDC-MCG et UDC selon ce critère.

Et le constat est sans appel : on peut aisément vérifier que les coupes et autres « économies » du Conseil d’Etat ou de la majorité de droite se font davantage au détriment des femmes que des hommes.

budget public par genre, romus romulus, hommes, femmes


Lire la suite

14:47 Publié dans Associations, Femmes, Formation, Général, Genève, Politique, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31/03/2008

Genève-Servette en finale : un petit retour à vendredi dernier…

Comme le blog de la Tribune a changé, vous n'avez pas pu lire ces quelques messages envoyés en direct dans la frénésie des fans de Genève-Servette à la Praille vendredi dernier ! Et depuis, déjà un match de gagné !

Vais-je avoir des places ??
La Praille, 16h12. Près de 200 personnes autour de moi, devant moi surtout... Va-t-on avoir de précieux billets pour la finale ? Serrons les pouces et hop Servette !

Billets pour la finale (2) ?
La Praille, 16h35. Plutôt 300 personnes. Tout est bloqué ! Pas un fan n'a encore eu son sésame... Halala !

Genève-Servette en finale (3)?
17h10. C'est trop ! Une heure 20 minutes sans rien voir bouger, c'est trop pour moi ! Pas l'air top le système ! Surtout que tous mes voisins disent que sur le net c'est aussi bloqué ! Mais ce n'est pas grave, tant mieux pour celles et ceux qui auront des places et hop Genève-Servette! Et c'est une jolie métaphore de l'adéquation d'un système conçu pour une certaine demande et qui doit faire face à un pic inhabituel...

Genève-Servette en finale (4) : Youpiiie !?
Pas que je sois têtu... Mais après être allé faire une maintenance informatique chez un client, vers 19h, je me dis qu'il est peut-être encore temps d'aller voir ce qui se passe à La Praille... L'espoir fait vivre, non ? Plus grand monde... 20 personnes agglutinées qui hèlent les vendeurs, Pitié! Une, deux places pour demain! J'y ajoute ma voix : et moi ! Au moins 2 places pour jeudi, svp !!! Et, miracle !, il me répond : oui, pour jeudi pas de problème ! Mais c'est des places debout !

- Mais oui ! Debout, assis, couché, l'essentiel est de pouvoir y aller !

.. Et debout, ça me rappellera mon enfance à La Chaux-de-Fonds, il y a bientôt 40 ans... Aux Mélèzes, avec Luc mon frère, on se payait des 'pains-moutarde', tranche de pain à la moutarde Thommy, 20 ou 30 centimes, quand ils ne nous restaient plus assez d'argent de poche pour les saucisses à 2 ou 2.50...

Bon, allez Genève ! Et à jeudi à la patinoire !

11:13 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève-servette, gshc, hockey sur glace, praille | |  Facebook