16/10/2017

Députés PLR genevois : la paille des dépenses et la poutre des recettes.

Manifestement les députés PLR genevois ne se soucient pas de la croissance économique ni du respect des processus démocratiques... mais bien plutôt des seuls privilèges fiscaux des plus nantis.

Alors que le déficit cantonal 2018 annoncé est de 260 millions de francs, lors de la session du Grand Conseil des 12 et 13 octobre 2017, les députés de ce parti n'ont en effet pas estimé nécessaire d'étudier en commission, comme cela se pratique pourtant dans plus de 99% des cas, le projet de loi socialiste visant à geler le bouclier fiscal genevois durant 2 petites années alors même qu'il prive le canton de plus de 110 millions de francs de recettes fiscales annuelles.

Mais lors de la même session, ces mêmes députés PLR ont demandé le renvoi (pour une 2ème "étude" donc !) en commission des finances d'une demande de renouvellement d'une subvention de... 210'000 francs au prétexte du manque de moyens de notre canton... Quand on sait qu'une heure de commission des finances coûte au bas mot 2'500 francs par heure en seuls jetons de présence, soit 1% de la subvention demandée, il y a de quoi se poser des questions...

 

Lire la suite

02/12/2010

Le CEVA aussi bloqué côté français ? Finançons les travaux !

Alors que le CEVA est une infrastructure indispensable pour Genève et sa région, les freins - recours de privilégiés égoïstes à Genève, problèmes financiers en France voisine - qui viennent retarder sa réalisation sont particulièrement dangereux, sous peine de voir Genève périr par asphyxie auto(im-)mobile.

Voici ci-dessous une proposition personnelle pour garantir sans délai le financement de la partie française du tracé, en espérant bien entendu qu'elle sera retenue par le Grand Conseil dans sa séance de ce jour.

Lire la suite

13:24 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : ceva, financement, transports, train, genève, impôts | |  Facebook

20/02/2009

A quoi servent – ou devraient servir - les impôts sur le revenu et la fortune ?

 Les Socialistes se battent depuis toujours pour que toutes et tous, y compris les plus faibles économiquement ou socialement, puissent vivre dignement et bénéficier d'une véritable égalité des chances de réussite, de progression économique et sociale. La collecte de ressources financières suffisantes au travers des impôts pour garantir aux collectivités la possibilité de concrétiser en actes nos idéaux est une préoccupation majeure des Socialistes. Dans le même temps, la Droite néolibérale conteste en particulier les principes et les modalités des impôts les plus justes socialement et économiquement car ils sont prélevés en fonction des revenus et de la fortune de chacun.

 

Les Socialistes doivent se battre pour garantir des recettes fiscales suffisantes et surtout convaincre les électrices et électeurs qu'ils sont très majoritairement gagnants en conservant un système d'imposition progressif, tant sur le revenu que la fortune.

 

Lire la suite

17:38 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : impôts, fiscalité, rpt, droite, socialiste, progrès, partage | |  Facebook