20/08/2008

Radio romande La Première : c'est toujours pire, avec Jacques-Simon Eggly c'est trop ! Bientôt j'arrête !

On sait que la Radio romande La Première est très fière de son taux d'écoute en hausse depuis quelques années (avec un tassement me semble-t-il lors du dernier sondage publié mais j'ai un doute)… Même si c'est en recourant aux méthodes les plus discutables de la profession journalistique : racolage populiste notamment en direction de l'électorat xénophobe et proche de l'UDC, absence d'esprit critique à l'égard des dominants politiques ou économiques, pensée unique notamment lors des émissions "d'information" du matin et du soir… Bref, on y retrouve toujours les mêmes invités, toujours les mêmes UDC et libéraux… C'est vraiment pénible ! Ce mercredi matin, c'est la totale ! La radio tourne vers 7h30, qui est-ce que j'entends ? Jacques-Simon Eggly ! Après le vieux grigou radical neuchâtelois Claude Frey qui doit dormir dans le studio à l'année, voilà qu'on nous ressort Jaques-Simon pour donner une "leçon de choses" à l'OTAN, à l'Europe et à la Russie ! Ben voyons ! C'est un expert ! Au-delà des élogieuses oraisons lors de son départ du Conseil national, je crois qu'il faut surtout se souvenir que Jaques-Simon a surtout connu une brillante carrière comme anticommuniste assez primaire et comme fidèle soutien du régime de l'Appartheid en Afrique du Sud avec lequel les banques suisses commerçaient sans trop de scrupules… Sans compter – en bon libéral soi-disant défenseur des libertés individuelles – sa brillante présence chez les "ficheurs" nationaux, au sein de la structure clandestine P26 !

 

C'est donc ce brillant expert du siècle passé qui vient expliquer aux auditeurs romands le pourquoi du comment des relations internationales actuelles entre la Georgie, la Russie et l'OTAN ? Je rêve ! Cauchemarde plutôt !

 

Et comme maintenant les invités, on se les farcit presque une heure durant, avec "l'invité sélectionné" (un copinage de plus…je me demande comment ça marche ce truc) en prime, je n'en peux plus ! Et je ne sais pas quoi faire : il faut que je change de radio, mais j'ai l'impression qu'il n'y a rien, plus rien : je ne veux pas de pubs, je veux des nouvelles locales, romandes, suisses et internationales, je ne veux pas des blablas idiots ni intellectuels, je veux des faits ! Et de l'ouverture ! C'est trop terrible la rentrée !

09:32 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : la première, rsr, libéral, eggly, p26 | |  Facebook